sunset-surf_luki-okeefe_makala-smith_garance-dore-4

5 years ago by

Photos

Erik Melvin

Le surf, c’est typiquement le truc qu’on observe de loin en rêvant de pouvoir faire la même chose. Ça a l’air génial, facile, et incroyablement cool. Après, on voit des filles comme Luki et Makala à l’action, et c’est là qu’on réalise toute la technique et la précision que ça demande… et pourtant, toutes les deux donnent aussi cette sensation d’un truc génial, facile et super cool.

Les égéries surf de Seea incarnent très bien l’esprit du surf. A la perfection, même. On a donc sauté sur l’occasion pour les photographier dans leur élément, à Malibu, en Californie. On en a aussi profité pour les bombarder de questions sur leur mode de vie, leur façon de prendre soin d’elles, la féminité et leur repas post-surf préféré.

Pour ce qui est de la partie « tenter de tenir debout sur un surf », on s’est contentés d’admirer nos deux surfeuses depuis la plage.

sunset surf luki okeefe makala smith garance dore photo

sunset surf luki okeefe masala smith garance dore photo

sunset surf masala smith garance dore photo

Vous avez commencé le surf à quel âge ?
Makala : Moi, j’avais trois ans, c’était sur la planche de mon père, avec un gilet de sauvetage. Mais j’ai eu ma première planche à 5 ans !
Luki: L’océan a toujours été mon terrain de jeu, mais j’ai surfé ma première vraie vague à 7 ans.

Vous surfez souvent ?
Makala: Autant que possible, tous les jours si je peux.
Luki: Ça dépend des conditions, mais je surfe entre un et sept jours par semaine !

Votre activité (physique ou pas) préférée quand vous ne surfez pas ?
Makala: La lecture.
Luki: J’aime la photo et je me suis mise au jardinage. Je me fais un petit coin plantes médicinales dans mon appartement, et sinon, chez mon copain, on cultive un vrai potager. La photo, ça nécessite pas mal de travail sur ordinateur, donc le jardinage c’est un bon moyen de renouer avec la nature et de se salir les mains.

Passer autant de temps dans l’océan, ça a quel effet sur le corps ?
Makala: C’est sûr que le corps est mis à rude épreuve. Comme la peau est sans arrêt exposée au soleil, j’essaie de me tartiner de crème, Je porte des combinaisons Seea à manches longues, des lycras ou des t-shirts.
Luki: L’eau de mer, c’est un élixir qui soigne, les vagues dégagent beaucoup d’énergie, donc s’amuser dans l’océan a un côté très revitalisant. Nager, ramer, surfer… autant de façons de faire travailler tous les muscles de son corps. Les gens qui passent beaucoup de temps dans l’eau ont souvent plus d’endurance, plus de force. On apprend aussi plus facilement à se calmer en cas de situations à risque, ce qui peut être utile.

Comment prenez-vous soin de votre corps ?
Makala: J’essaie de m’étirer autant que possible avant une longue session de surf, ça m’aide beaucoup. J’ai toujours mangé sainement, et j’aime beaucoup les bonnes choses.
Luki: J’ai la peau très sensible, facilement irritée par les combis, donc je me fabrique des soins à bases d’ingrédients naturels : huiles, fruits, blancs d’œuf, etc. Toutes les recettes hippies marchent vraiment bien sur ma peau sensible, mieux que toutes les potions bourrées de produits chimiques. C’est super important de s’étirer quand on fait du surf, mais dans la vie de tous les jours aussi, si on veut pouvoir compter sur son corps pendant longtemps.

sunset surf luki okeefe masala smith garance dore

sunset-surf_makala-smith_garance-dore_13

sunset surf luki okeefe garance dore photo

A Surf Life

L’eau de mer abime les cheveux, comment vous faites pour les garder en bonne santé ?
Makala: Rien de mieux que l’huile de noix de coco. J’ai essayé d’autres marques, mais le mieux, c’est le shampoing à base de théier et l’huile de noix de coco.
Luki: J’ai des cheveux gras à la base, donc l’eau de mer et le soleil, ça leur évite de regraisser trop rapidement. Mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Si on a les cheveux secs à la base, le surf, ça peut vraiment être terrible. Les cheveux c’est comme une éponge, donc la meilleure façon de les protéger, c’est d’appliquer un mélange d’eau et d’après-shampoing avant de partir surfer, pour que les cheveux soient gainés et souffrent moins de l’eau salée. Si ça ne suffit pas, il faut faire un masque à l’huile de noix de coco de temps en temps. C’est la solution à beaucoup de problèmes.

Votre spot de surf préféré ?
Makala: San Onofre.
Luki: San Onofre, sans hésiter. Toutes ces vagues qui s’étirent au-delà des belles collines de Californie, pour moi, c’est la maison.

Votre spot préféré quand vous ne surfez pas ?
Makala: Three Arch Bay.
Luki: Hors de l’eau, j’aime bien les sentiers de balade, mon jardin ou faire de la voile en famille.

La culture du surf a-t-elle déteint sur votre style personnel ?
Makala: L’endroit où je surfe tous les jours, San Onofre, est un des hauts lieux de la culture surf. Avant de rider pour Seea, je collectionnais les vêtements vintage et je portais beaucoup d’ensembles rétro. J’aimais bien regarder les vieux films de surf pour m’inspirer de leur style de surf.
Luki: En gros, le surf, ça me donne envie de m’habiller de manière confortable et de vivre simplement.

Quand vous n’êtes pas en combi, vous aimez porter quoi ?
Makala: Mes ensembles Seea, bien sûr !
Luki: A part ça, j’aime aussi les longues robes légères qu’on noue à la taille. Sinon, les vêtements taille-haute, ça me va plutôt bien.

Ce que vous préférez dans l’océan ?
Makala: Son pouvoir purifiant, nettoyant. J’y suis heureuse… Avec des vagues ou sans, c’est paisible.
Luki: Pour moi, c’est un endroit mystérieux et fascinant. Dès que je plonge dans l’eau, j’oublie mes soucis, je suis tout de suite prise par quelque chose d’instinctif, une curiosité.

sunset surf luki okeefe makala smith garance dore
A Surf Life

sunset surf makala smith garance dore photo

sunset surf luki okeefe makala smith garance dore

sunset surf makala smith garance dore photo

Ce qui vous effraie le plus dans l’océan ?
Makala: Les eaux sales, la pollution.
Luki: Les créatures maritimes, le pouvoir des vagues peut faire peur mais c’est ce qui fait que l’océan est un endroit aussi fascinant !

Le surf, ça a l’air d’être un sport qui donne tellement d’assurance… vous pouvez nous en parler, en tant que surfeuses et femmes ?
Makala: C’est unique. Quand on charge le van avec les filles et qu’on se retrouve toutes dans l’eau à ramer, les gens hallucinent : « Non, mais vous êtes combien ? » On dégage une véritable énergie, ça fait sourire les gens.
Luki: Les femmes apportent un côté créatif, harmonieux et puissant au surf. C’est toujours drôle d’aller à l’encontre des clichés et de démontrer ce qu’on sait faire avec du style.

Vos produits de beauté fétiches ?
Makala: Je ne suis pas très make-up, donc je dirais, mon beurre de cacao !
Luki: Je fais très attention à ce que j’applique sur ma peau, parce qu’elle est facilement irritée. Ce qui marche bien pour moi : le stick anti-rougeurs de Dessert Essence à base d’huiles essentielles; l’écran total naturel Avasol; une crème hydratante de base pour le visage; et pour le make-up, Tarte Cosmetics.

Votre repas préféré après une session de surf?
Makala: Un burrito !
Luki: De la nourriture mexicaine ou un « poke bowl », bol de poisson mariné à la hawaïenne.

Si vous n’étiez pas surfeuses, vous seriez…
Makala: Musicienne. J’ai fait du violoncelle quand j’étais petite, mais j’ai arrêté pour faire du surf.
Luki: Si je n’étais pas surfeuse, je consacrerais plus de temps et d’énergie aux autres choses que j’aime, comme le jardinage, la voile, la marche, la photo, la plongée.

Le meilleur conseil pour se mettre au surf ?
Makala: La base, c’est de bien savoir ramer, le fameux « paddle », d’avoir la force de se retrouver dans le line-up pour affronter tous les types de vagues !
Luki: Mon conseil à un surfeur novice, c’est de prendre du plaisir ! Ce qui m’impressionne le plus, ce n’est pas celui qui surfe la plus grosse vague, mais celui qui affiche le plus grand sourire. Et enterrez votre ego dans le sable, parce que vous allez avoir l’impression d’être un enfant qui apprend à marcher.

A Surf Life

(Makala, left ; Luki, right)


All swimwear / wetsuits, Seea

19 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Holiday Gifting
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
Last Minute Gifts

Last Minute Gifts

A Gift Guide for Him

A Gift Guide for Him

A Gift Guide for Her

A Gift Guide for Her

Hill City

Hill City

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

lessons in gifting steven alan presents expert series garance dore photos

Lessons In… Gifting