dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_1

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

1 month ago by

Anne Aarsland et Mette Helena Rasmussen n’ont pas une histoire classique, celle des “meilleures amies qui lancent un business ensemble”, comme nous avons l’habitude de l’entendre. Ce ne sont pas des amies d’enfance qui sont devenues associées. Non, elles se sont rencontrées sur Instagram.

Elles ont noué connaissance parce qu’elles appréciaient mutuellement les oeuvres d’art qu’elles postaient en ligne. Elles ont décidé de prendre un café, se sont tout de suite très bien entendues et les deux femmes ont décidé de lancer un projet ensemble.

Ce qui était au départ une idée pour une unique exposition, organisée en commun et installée chez Anne, est devenu, pour ces deux copines, une vraie aventure entrepreunariale. Chaque mois, elles choisissent une nouvelle maison que le propriétaire veut bien ouvrir au public et installent une exposition d’oeuvres d’art inspirée par l’espace lui-même. Elles ouvrent alors les portes pour un Salon – une réunion de personnes et d’idées pour que les différentes communautés de Copenhague se rassemblent et dialoguent.

Et au passage, Anne et Mette Helena ont développé une amitié unique, basée sur leurs passions communes et leurs ambitions artistiques. Continuez à lire pour découvrir leur salon artistique : Kunstsalonen

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Linne : Parlez-moi de votre rencontre, de la manière dont vous êtes devenues amies et de votre décision de lancer votre business ensemble.

Anne : Nous nous sommes rencontrées sur Instagram. Au début, nous n’étions pas amies, nous ne nous connaissions même pas vraiment. Nous avons décidé de lancer ce business au bout d’un rendez-vous à peine ! Un peu risqué j’imagine…

Mette Helena : Nous n’avions absolument aucune idée de ce dans quoi nous nous lancions. Nous nous sommes vues une fois et nous avons discuté légèrement de ce que nous pourrions faire ensemble. Nous avons eu l’idée d’organiser une exposition d’art dans une maison privée, chez Anne pour être précise, et d’un seul coup, nous avions un concept !

Anne : Au début, nous voulions simplement organiser une exposition, mais ça a suscité tant d’intérêt et c’était tellement fun que nous avons bien sûr voulu en faire une autre !

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Linne : Vous avez ressenti une confiance et un lien immédiat ? Vous avez tout de suite su que vous alliez être compatibles en matière de créativité ?

Mette Helena : Oui, je crois que nous pouvions nous appuyer sur nos comptes Instagram, nos préférences esthétiques, notre intérêt pour l’art et le design et la décoration d’intérieur. Nous nous sentions assez sûres pour nous lancer ensemble dans ce projet.

Linne : Comment vous êtes-vous mises d’accord sur ce concept de salon et d’après-vous, qu’est-ce que le format salon peut offrir au public par rapport à d’autres environnements pour voir de l’art ?

Mette Helena : C’est une expérience très personnelle. C’est intéressant pour les gens d’aller dans une maison privée et d’explorer.

Anne : Je pense aussi que c’est une atmosphère plus détendue pour découvrir de l’art – beaucoup de gens ont peur d’aller dans un musée ou une galerie. Mais une maison est un endroit plus détendu – on a du vin, on peut regarder et parler.

dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_13

dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_6

Linne : En quoi le fait de voir des oeuvres d’art placées dans un contexte pré-existant change-t-il la manière dont on interagit et dont on regarde les oeuvres d’art ?

Mette Helena : Je trouve que c’est une expérience plus inspirante de voir de l’art dans un intérieur, oui. C’est plus facile d’imaginer des oeuvres d’art chez soi une fois qu’on a vu des oeuvres d’art dans une maison.

Anne : Et nous créons des expositions où vous pouvez aussi traîner, passer du temps, et pas juste regarder. On s’asseoit sur le canapé, on lit le journal, on prend un café et on finit par s’intégrer à cet environnement.

Mette Helena : Nous essayons aussi de nous développer au-delà de l’exposition elle-même. Nous pouvons y ajouter différentes expériences, comme un concert, des slams poétiques, des rendez-vous amoureux ou des conférences d’universitaires. Nous essayons d’inviter différentes personnalités du monde de la culture à participer aux activités du Salon.

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Linne : Est-ce que chaque salon est organisé autour d’un thème ou d’un concept ?

Mette Helena : Tout commence toujours à partir de la maison. Une fois que nous avons trouvé une maison avec une famille qui est prête à nous accueillir, c’est la maison elle-même qui devient le thème, le point de départ. Et à partir de là, nous trouvons nos artistes et nos oeuvres d’art.

Anne : Beaucoup de nos maisons sont à Copenhague, dans la capitale, et notre prochaine maison est à Hellerup, une des zones les plus chères du Danemark. Mais le mois dernier, nous avions une maison à Mors, beaucoup plus loin, dans un quartier très différent avec un public très différent.

Linne : Vous attirez souvent des gens qui n’auraient autrement pas accès à ces oeuvres d’art ! Est-ce que vous avez les mêmes goûts artistiques ou est-ce que vous êtes intéressées par des styles différents ? Et comment faites-vous pour trouver un accord entre vos deux points de vue ?

Anne : Nous avons clairement les mêmes goûts – c’est pour ça que je l’avais contactée sur Instagram à la base. Je m’étais dit : “Waouh, Mette Helena a une si jolie maison, avec de si belles oeuvres d’art !” Je crois que c’est pour ça que nous sommes devenues proches.

Mette Helena : Quand nous recevons des courriers d’artistes qui veulent savoir si nous aimerions exposer leurs oeuvres, nous sommes toujours d’accord à cent pour cent sur ce que nous voulons faire. Nous choisissons toujours les mêmes oeuvres toutes les deux.

Anne : C’est dingue, nous sommes tellement d’accord sur tout que c’est presque flippant. Nous avons vraiment les mêmes goûts mais pas la même personnalité.

Mette Helena : Un duo parfait parce que nous avons des compétences différentes.

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Linne : Pour le mois d’octobre, notre thème éditorial est “l’amitié”. Je suis curieuse de savoir comment vous avez réussi à créer une communauté grâce à votre travail. On dirait que les salons sont le cadre parfait pour créer des liens en parlant d’intérêts communs.

Mette Helena : Exactement. Je trouve ça intéressant que les gens acceptent de nous prêter leurs espaces les plus intimes pour les ouvrir au public. L’hospitalité, le sens de la communauté, l’amour et la volonté de partager sont au coeur de ce projet.

Et je trouve personnellement qu’Anne et moi menons des vies très différentes mais nous avons un amour commun pour l’art et le design et nous avons trouvé un moyen de partager cet amour, entre nous et avec le public.

Anne : Nous aurions très bien pu ne jamais nous rencontrer. Mais comme nous avons cette relation de travail, nous passons beaucoup de temps ensemble et nous avons construit une amitié forte. C’est très inspirant parce que Mette Helena m’apporte une autre manière de voir les choses – je suis très inspirée par sa manière d’agir et sa façon de voir les choses. Je crois donc que notre relation a d’abord été professionnelle mais c’est devenu bien plus que ça.

Mette Helena : Nous nous amusons beaucoup à monter ensemble ces expositions !

Anne : Avec beaucoup de vin !

Mette Helena : Maintenant, quand nous allons à un spectacle ou à un vernissage, nous y allons toujours ensemble, en équipe.

Anne : Je pense que c’est une bonne manière de nouer une amitié. Ce n’est pas comme le reste du temps.

Mette Helena : Je vois même bien plus Anne que mes autres amis (rires) !

dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_15

dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_10

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen
Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_12

dore_Kunstsalonen-studio_Mette-Helena-Rasmussen-and-Anne-Aarsland_7

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen
Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

1 comment

Ajouter le votre
  • Jorge Alexandre Teixeira 11 octobre 2019, 4:51 / Répondre

    Brilliant !!! *_* And since they give rain to the weekend in Lisbon , i think i will change some stuff at home in terms of the way the «artsy» things are arranged! Thank’s for the inspiration , Girls !!!
    Bom fim de semana !!!

From the Archives

Holiday Gifting
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
Hill City

Hill City

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

lessons in gifting steven alan presents expert series garance dore photos

Lessons In… Gifting