unnamed-7

On Letting Go of Self-Doubt…

4 months ago by

Hello Garance !
Comment arrives-tu à ne pas prêter attention à ce que les autres pensent ? (ou plutôt, à ce que tu imagines qu’ils pensent ou vont penser ?) J’ai l’impression de commencer à peine à me connaître moi-même et j’ai vraiment du mal à ne pas attacher trop d’importance à l’opinion des autres. Je suis très sensible et je doute toujours de moi – un commentaire sur mon travail ou sur moi en général peut ruiner une journée entière et le succès des autres, même quand il est largement mérité, me rappelle toujours ce que je n’ai pas ou ce que je n’ai pas accompli. As-tu un conseil pour moi ? Un immense merci et je te souhaite une superbe année.
– Claire

_________________

Chère Claire,

Je comprends, je suis pareille. Mais contrairement à toi, je n’en suis plus au début de mon chemin et je pense que je peux t’aider…

Se connaître soi-même prend du temps. Je ne veux pas te décourager, je veux simplement te dire que la vie est une magnifique et brouillonne tentative d’être soi-même.

Et pour l’amour de soi, c’est un exercice. Ce n’est pas un état qu’on peut atteindre, mais quelque chose que l’on pratique et cultive délibérément. Aimer est un verbe, tu t’en souviens ?

Voilà donc quelques idées pour toi.

A chaque fois que tu ressens de la souffrance, même très légère, que ce soit parce que tu es blessée par les commentaires de quelqu’un, ou que tu sois jalouse, explore ta douleur. Ecris. Décris exactement ce que tu ressens et où tu le ressens. Ne rejette pas ton sentiment, ne l’enfouis pas au fond de toi. Deviens amie avec lui. Il te dit quelque chose. Les émotions nous montrent souvent ce que nous voulons et qui nous sommes, si nous prenons soin de les étudier.

Change ta manière de penser aux autres. Est-ce tu te sens critique, sarcastique, sévère ? Souvent, quand on a cette image des autres, c’est parce qu’on a cette image de soi. Essaie de voir la beauté des autres, cela t’aidera à voir la beauté en toi.

Souviens-toi que quoi que les autres puissent penser de toi, c’est une projection de leurs propres peurs, rêves et déceptions. Le plus souvent, ça ne te concerne pas du tout.

Sois intègre. Reste toi-même, tout le temps. Ramasse le caca de ton chien, même si personne ne regarde. Sois chic envers toi-même. Crée tes propres règles et suis-les. C’est comme ça qu’on se crée une base solide. Ces règles peuvent changer avec le temps mais si tu vis dans un monde où les règles changent en permanence, alors tu deviens une proie pour les idées, les valeurs et les opinions de tout le monde.

Crée un espace sûr, et fais en sorte qu’il soit complètement indépendant de toutes les autres choses de ta vie qui peuvent changer (travail, relations, réseaux sociaux…). Cela peut être un endroit où tu t’assois pour méditer. Ou bien lire un livre, voir un thératapeute, cuisiner. Souviens-toi simplement qu’il faut que ce soit sûr, accessible et que, quand tu y es, tu es toi-même.

Ça a l’air très ennuyeux MAIS fais de la méditation. Trouve un moyen de commencer, c’est le meilleur exercice pour s’éloigner de la fenêtre de ta vie. Si tu es collée à la fenêtre en permanence, comme un enfant dans un magasin de bonbons, en permanence prise dans le mouvement, il arrive un moment où tu n’es plus capable de faire la différence entre ce qui est important (rester fidèle à soi même dans sa vie) de ce qui ne l’est pas (un commentaire méchant sur Instagram).

Et pour finir, souviens-toi que tu ne peux pas contrôler ce que les autres pensent de toi. La seule chose que tu peux contrôler, c’est ce que toi tu penses de toi. Donc mets-toi au travail et fais preuve de patience. C’est un travail lent mais quand tu l’auras fini, tu pourras vivre simplement, juste pour toi-même et heureuse et tu ne songeras même plus à ce qu’on pense de toi – tu auras mieux à faire !

Bisous,
G

9 comments

Ajouter le votre
  • Claire, j’aime bien ce que Garance t’a répondu, mais je ferais quand même une nuance. Il me semble qu’il y a des opinions dont on peut se foutre éperdument – un commentaire méchant sur instagram, franchement !-, mais d’autres qui peuvent avoir un sens et nous faire progresser, à condition de ne pas se noyer dans la culpabilité.
    Parfois, les critiques sont fondées, constructives, voire bienveillantes, si si. Le tout est d’apprendre à les reconnaître au milieu des critiques injustes/stupides/méchantes/complètement cons, donc sans aucun intérêt.

    Eh oui ! Grande nouvelle, on a souvent des occasions de foirer un truc, et grande nouvelle numéro 2, tout le monde foire de temps en temps, au travail ou ailleurs, même les gens les plus importants/brillants etc ! Et grande nouvelle numéro 3 : c’est rarement super grave !

    Nul besoin de se torturer lorsque ça arrive, mais juste poser les choses à plat, essayer de voir si certaines remarques sont justifiées et ce qu’on pourrait améliorer la prochaine fois, ce n’est pas de l’auto-appitoiement, c’est une approche finalement assez mature qui doit s’apprendre et que l’on vit très bien au bout d’un moment, avec un peu d’entraînement.

  • Wow! It’s do, do true. These tips are do helpful, I’ be tried them all and they do the trick. Now when Garance put them together all that’s left is to print them out and lookat them, as a reminder, daily. Great job, Garance! All the best, Claire!

  • Chère Garance, il y a très longtemps que je n’avais pas laissé de commentaire sur ton blog, car je ne m’y retrouvais plus. J’aimais tes articles, je les aime toujours, mais il n’y avait plus cette connivence, cette proximité que j’aimais tant lire dans les premiers articles et les premières années de ton blog. Je ne lisais plus que les articles que tu rédiges, et même si j’étais triste quand tu étais triste, que j’avais de l’espoir quand tu sembles aller mieux, je n’arrivais plus à me projeter totalement comme avant dans tes paroles, j’avais l’impression que tu étais devenue tellement différente de moi, alors que tu l’es depuis toujours -car on est tous des individus distincts- je ne m’y retrouvais plus. Mais cet article, ou plutôt cette réponse, me touche au plus profond, me parle, elle m’aide. Ces mots adressés à une autre vont m’aider à aller mieux, me donner de la force, j’ai l’impression de retrouver la « Garance grande sœur plein d’humour de sagesse et de bienveillance » que j’aimais tant lire, et que je retrouvais avec joie dans chacun de tes articles, il y a encore quelques années. Je suis heureuse de te retrouver, et surtout, cette article me fait beaucoup de bien et me donne du courage, de l’inspiration, au point que je vais le copier et le garder dans mon téléphone, pour pouvoir le lire même quand je n’aurai pas de connexion Internet. Merci pour ces paroles de sagesse, merci d’être aussi sincère dans ta façon de te livrer, merci pour ces conseils, tu ne peux pas savoir à quel point cela va m’aider. J’espère que tout ira bien pour toi dans les semaines à venir et dans cette année. Je sais que ce que tu traverses est éprouvant. Je te soutiens, j’espère que ça va aller mieux. Gros bisous.

  • « Explore ta douleur » : chaque fois qu’un sentiment negatif m’envahit, j’essaie d’en comprendre la raison et aussitot ce sentiment diminue et meme disparait quelquefois. C’est un « outil » que m’a donne ma psy il y a tres longtemps et que je n’ai pas oublie, car il est « life changing ! »

  • Jorge Alexandre Teixeira 18 février 2019, 2:34 / Répondre

    I really enjoyed the «explore the pain» part !!! I think it might be the key to all our bugs in our head that sometimes makes us block in adversities !!!

  • Wow, I really loved this one. « Try to see the beauty in others, it will help you see the beauty in you, » and « Make your rules and stick to them » both really resonated with me.

    There is such grace in always striving to be the best version of yourself, while also accepting yourself as you are, and your posts always inspire me to find that line. For me: Workout, eat better, embrace my hobbies more, to be my happiest self – instead of berating myself for being lazy or eating poorly, or lying on the couch on Instagram instead of reading and painting.

    Thank you for sharing your wisdom gently and always without judgement!

  • What a wonderful post!

  • C’est exactement ce que j’avais besoin de lire aujourd’hui. Merci !

  • Absolutely love all of your posts, Garance. They speak directly to the heart and source.

    XO.

From the Archives

Shoes!
  • Shoes!
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
DAD SNEAKERS

DAD SNEAKERS

The Shoes Have It

The Shoes Have It

Socks Atelier Dore

Sock It!

Mules Atelier Dore

Mules Made for Walking

If the Sneaker Fits

If the Sneaker Fits

Let it Slide

Let it Slide

fashion essential the espadrille atelier dore photo

The Espadrille

bye bye heels garance dore illustration

Bye Bye Heels

White Hot!

White Hot!