unnamed

On Love…

12 months ago by

Chère Garance,

J’ai vingt-trois ans et je n’ai jamais eu de longue relation amoureuse (je suis encore jeune, je sais) mais c’est la manière dont s’achèvent mes relations qui me pose problème. La plus longue a duré six mois. J’ai eu en tout trois copains et les trois se sont révélés être des connards. Ils m’ont trompée, m’ont ignorée, se sont lassés de moi et ont fini par prendre leurs distances.

Est-ce que quelque chose cloche chez moi ? Pourquoi n’y en a-t-il aucun d’entre eux qui ait choisi une rupture saine au lieu de me faire souffrir ? Mon ancien copain (de cinq mois) m’a dit que je ne m’ouvrais pas facilement (mais m’ignorer n’était pas la solution). J’ai juste besoin de plus de temps que la moyenne. Devrais-je m’ouvrir plus, même si je n’y suis pas prête ? Ou faut-il que je trouve quelqu’un qui m’écoute de la manière dont j’en ai besoin ? Comment ne pas perdre espoir ? J’ai l’impression que tout le monde va me faire souffrir.

As-tu des conseils ? Je ne veux pas une relation qui dure des années, je voudrais juste pouvoir dire si quelqu’un va me faire souffrir, ou ce qu’il faut que je change chez moi pour que quelqu’un choisisse de s’accrocher, de prendre patience.

Je te lis depuis mes 16 ans et tu es un peu une grande soeur vers laquelle je peux me tourner pour profiter de sa sagesse sur l’amour, le style, ou la vie :)

– Maria

__________________

Chère Maria,

Comment certaines personnes font-elles irruption dans nos vies ? Les choisissons-nous ? Est-ce du hasard pur ou est-ce que l’univers les choisit pour nous ? Et surtout, comment ne pas souffrir ?

———

Je traînais avec des amies l’autre jour. Nous discutions des hommes et l’une d’entre elles nous disait en gros que, selon sa propre expérience, aucun homme n’est fidèle. Nous nous sommes regardées avec mes amies, et nous lui avons répondu, aussi gentiment que possible que non, cela ne correspond pas à ce que nous voyons.

Cela m’a fait prendre conscience de la diversité de nos expériences. Et cela m’a fait aussi prendre conscience à quel point nous attirons toujours la même personne, dans un cycle sans fin, jusqu’à ce que nous parvenions à nous en extraire.

Je suis chanceuse.

J’ai un père qui est loyal, respectueux, aimant. C’est le premier homme que j’ai aimé. Quand il m’a déçue (puisque tous les parents nous déçoivent… puisqu’ils sont humains), miracle des miracles, j’ai trouvé un psychologue, un homme loyal, qui m’a beaucoup aidée.

Et ensuite, tout au long de ma vie, j’ai surtout rencontré des hommes loyaux, respectueux et aimants. Donc d’après mon expérience, je fais confiance aux hommes.

La seule fois où on m’a trompée, j’ai gardé ma confiance dans les hommes. Evidemment, pendant un instant, j’ai dévié. J’ai écouté mes amis qui me disaient “qui te trompe une fois te trompera toujours” et “aucun homme n’est fidèle” mais je savais dans mon coeur que c’était un accident. J’ai pris un risque, suivi mon instinct, expliqué très clairement mes attentes, je me suis défaite un instant de ma fierté (c’était DUR) et cette relation a duré des années sans que rien ne se reproduise.

La confiance était reconstruite. Ma vision des hommes réparée.

———

Chère Maria, puisque tu te considères comme ma petite soeur, je vais te parler comme ta grande soeur. Je veux que tu fasses deux choses.

D’abord, trouve des hommes autour de toi en qui tu peux avoir confiance. Pas forcément ton père. Des hommes qui savent aimer. Des hommes qui sont loyaux et courageux. Je sais que vu le climat actuel, il est dur de penser qu’ils existent mais il y en a tant. Ils nous entourent.

Cela peut être des hommes dans ta famille, ou dans des magazines, des films. Paul Newman est un de mes hommes. Renseigne-toi sur lui. Un merveilleux exemple d’un homme imparfait mais beau, loyal, aimant. Fais-un travail conscient sur toi à ce sujet.

L’autre chose que je veux que tu fasses, c’est que tu commences à essayer de t’aimer toi-même. Maintenant, écoute. Cela ne vient pas du jour au lendemain. C’est un peu comme un mirage. Tu marches dans cette direction en pensant que tu t’en approches, et puis il disparaît à nouveau. L’amour de soi est le travail d’une vie et c’est pour ça que je pense que c’est important que tu commences dès aujourd’hui.

Apprends à te connaître. Apprends à aimer la solitude. Trouve des choses simples qui te rendent heureuse. Pose des limites. Dis non. Tu peux commencer avec tes amis. Non, je n’ai pas envie de sortir ce soir. Explore ton corps. Trouve des moyens simples de te faire vibrer. Explore ton esprit. Ecoute-toi d’abord. Fais-toi d’abord plaisir à toi. Pense d’abord à toi. Fais-toi d’abord confiance.

Une fois que tu auras lentement créé cette liberté à l’intérieur de toi, tu seras capable de te laisser aller. Ne te force pas avant. Suis ton propre rythme.

———

Les relations sont comme des miroirs, et c’est ce qui peut les rendre si difficiles. Elles font ressortir toutes nos insécurités – au point que c’est avec nos copains que nous sommes le moins nous-même, en essayant de présenter un visage beaucoup plus poli que la réalité. Je sais que je fais ça et évidemment, à un certain point, je m’effondre.

Il y a des millions de choses que je voudrais te dire sur l’amour, mais je veux faire court et simple. Donc commence par ces deux choses. Fais un effort conscient.

———

Et ne sois pas trop dure avec toi-même.

La bonne personne se présentera en temps voulu.

Tes expériences, heureuses ou tristes, sont bénéfiques si tu en apprends quelque chose. C’est la seule manière de ne pas les répéter toute sa vie.

Donc sois reconnaissante de tes expériences pourries, tu peux en tirer les leçons et les laisser derrière toi. A l’intérieur de toi, il y a une jeune femme courageuse, brillante et accomplie qui trouvera, sans aucun doute, l’amour.

Parce que l’amour est en elle, et tout autour d’elle.
xo

G

11 comments

Ajouter le votre
  • mariateresa 30 juin 2018, 12:55 / Répondre

    Molto giusto, Garance! ma alle volte la ricerca può essere senza esito…

  • Camille Locatelli 1 juillet 2018, 12:44

    Maria, non devi fare ricerce per trovare l’amore. Quando mi sono fermato di pensare all’amore, il mio amante aparso. L’uomo della mia vita. Pensa a te, primo !

    Camille Locatelli di Francia :)

  • Qu’est-ce que c’est bien dit …

  • Sometimes I think we are here to learn pertain lessons and I have been wandering whether mine are in love and loss. I have been very fortunate to meet wonderful men, loyal, good, clever. Not just lovers. Thanks to my male friends in my teenage years I always felt beautiful and clever and had a confidence in myself (time before social media :)) But then came the loss- to other women, circumstances, addiction and suicide. It was devastating every time. But I went through it, grew immensely and learned so much. I have incredible, kind and trustworthy husband whom I met in my thirties. Sometimes I think that had I not gone through all these experiences, I would not have a relationship I’ve got with him.
    Ana
    http://www.saschaandtheboys.com

  • « Comment certaines personnes font-elles irruption dans nos vies ? Est-ce du hasard pur ou est-ce que l’univers les choisit pour nous ? »
    Bonsoir Garance, bonsoir à toutes.
    Tes mots d’introduction résonne fort en moi, Garance. C’est difficile à expliquer. Celles qui l’ont déjà vécu comprendront. Mais souvent, quand on y prête un peu plus attention, on peut voir des signes. Et quand on commence à les voir, à les accepter, c’est comme si on devenait tout à coup plus réceptif, on en aperçoit plus, cela devient naturel et c’est comme si, sans un mot, sans échange même, le contact était créé. Et on se rend compte que ces signes ont toujours été là, qu’ils nous ont toujours accompagnés et que c’est seulement notre perception qui a changé, notre capacité à être à l’écoute, de nous même et de ce qui nous entoure. Vous allez me dire : des signes? Mais des signes de qui? Et pourquoi? Et bien ce sont tous ces instants de sensation de déjà vécus, de coïncidences, de bizarreries de la vie, ces mystères… Mais c’est ça qui est fascinant. Parce que la réponse est en nous. Il faut juste savoir s’écouter. Ces signes sont là pour nous aider à nous comprendre nous-mêmes. Nous aider à parcourir ce monde, cette vie. Nous rendre bienveillant envers nous mêmes et ceux qui nous entourent. Je n’ai pas de preuve à vous donner, ce sont des ressentis qui peu à peu deviennent des évidences.
    Maria, je me permets de te répondre également, comme une cousine ;-) Après les 2 conseils de Garance, j’en ajouterai un 3ème : laisse toi guider par ton instinct, ton intuition, fais toi confiance.
    Merci à toi Garance d’être celle que tu es et de nous porter, d’une certaine façon, nous toutes, celles de l’ombre.

  • Hey Jessica! It’s María, the girl from the letter. I just wanted to thank you for your comment and for talking to me as your cousin. It’s amazing how Atelier Doré creates this community in which we all talk, share and help each other.
    Have a nice day :)

  • Incroyable post Garance et si bien exprimé!

  • Isabelle S. 2 juillet 2018, 4:21 / Répondre

    Jeune Maria,
    suis bien les trés sages conseils de Garance, c’est là la seule véritable voie pour se trouver et trouver l’Autre. Il faut de la patience(pas facile, c’est vrai),le temps ne joue pas contre toi quand tu apprends à te connaître. Oui, seule la solitude permet d’affiner cette connaissance qui te permettra de savoir à l’avenir qui tu es et avec qui tu souhaites être. Tu n’as pas à changer pour quelqu’un .Si un changement doit se faire, il se fera par toi et pour toi. Bonne route !

  • Hey Isabelle! It’s María, the girl from the letter. I read your comment and it really helps. Thank you. So happy to have heard not just Garance tips but also yours. I promise i will respect me and be true to who I am :)

  • Merci Garance pour cet article très fort et tellement vrai.
    Je suis un peu dans la même situation que Maria. Et c est incroyable car j’attire toujours le même genre d’hommes.
    Cet article m inspire beaucoup et cela fait bien 4 ou 5 fois que je le relis avec grande attrntion lorsque je tente de me rappeler de penser a moi.
    L amour propre est effectivement un travail de toute une vie et « profiter » et aimer la solitude n est vraiment pas simple mais effevtivement essentiel pour se retrouver soit meme, s apprecier soit meme et savoir ce que l on souhaite et ce que l on ne souhaite pas.

  • Merci beaucoup pour ces mots justes qui me touchent aussi étrangement.

From the Archives

Shoes!
  • Shoes!
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
DAD SNEAKERS

DAD SNEAKERS

The Shoes Have It

The Shoes Have It

Socks Atelier Dore

Sock It!

Mules Atelier Dore

Mules Made for Walking

If the Sneaker Fits

If the Sneaker Fits

Let it Slide

Let it Slide

fashion essential the espadrille atelier dore photo

The Espadrille

bye bye heels garance dore illustration

Bye Bye Heels

White Hot!

White Hot!