summer été me garance dore flower fleur illustrations

5 years ago by

Le début de l’été est autant un bonheur qu’une espèce de sourde torture pour moi – dès que les premières chaleurs arrivent, je redoute un peu de sortir dans la rue.

C’est un peu comme passer d’une pièce sombre à une pièce remplie de lumière – ça peut faire mal aux yeux. Ça me prend toujours quelques jours (ok, semaines) pour m’habituer à me retrouver face à des choses comme…

Les pieds des autres.

Commençons par le pire du pire du pire de l’enfer : les autres.
Soudain, un inconnu vous offre des fleurs une vision en panoramique de ses pieds.
Ou comment le truc le plus naturel du monde (aérer ses pieds parce qu’il fait chaud) me semble être un acte complètement indécent – j’ai envie de dire aux passants “Au secoooooooooours too much informations, rangez ces pieds tout de suuuuuuuuite » – encore pire quand il s’agit de pieds d’hommes poilus, alors là, je suis carrément outrée. Comment ont-ils osé ?
[Le fait que moi-même je sois en sandales et que je n’hésite pas (enfin si j’hésite : trois secondes) à les mettre en gros plan sur Instagram ne devrait pas vous choquer. En ce qui concerne les corps des autres, il y a bel et bien deux poids deux mesures.]

Voilà, ça c’était pour mon côté intolérante et ça s’arrête là – pour le reste je supporte PARFAITEMENT les corps exposés, les marques de transpiration et les odeurs dans le métro. Parfaitement.

Surtout qu’il m’arrive, à moi aussi, de…

Transpirer.

Bah oui c’est comme ça, quand il fait chaud on transpire, et je ne suis pas du genre à utiliser un déodorant bloqueur de transpiration, ça m’angoisse (où va cette satanée transpiration si on l’empêche de s’échapper par les aisselles, hein, hein ?) et vu que je suis adepte de la marche à pied, ben, vous voyez ce que je veux dire, je ne vous fais pas de dessin.

Mon temps d’adaptation à ce phénomène naturel est de quelques jours. L’idée, c’est juste de m’habituer à mettre des tops amples et qui laissent passer les courants d’air. Et de trouver un bon déo quand même.
Ma copine Delphine, pleine de ressources, fait des pauses « Starbucks » toutes les 20 minutes quand elle marche. Pas besoin de commander un café, elle fait juste une pause, se met sous la clim et attend de retrouver forme humaine.

Je lui ai piqué son truc et je l’applique avant d’arriver à un rendez-vous.

Manger.

Il me faut quelques semaines aussi pour passer aux menus légers de l’été. Parfois au début des chaleurs, j’oublie et je me retrouve dans la clim fatale (= new-yorkaise) (= Choc thermique assuré, on devrait faire comme quand on était petits et que nos parents nous mouillaient la nuque avant de nous laisser plonger dans l’eau)(il devrait y avoir un SAS où l’on fournit des Canada Goose à l’entrée des restaurants moi je dis), et donc mon cerveau oublie que dehors, ça tape sévère, et il me suggère de commander le plat de lasagnes.
Je m’exécute, bien entendu, et je me retrouve dans la rue, une heure plus tard, à ne pas comprendre pourquoi j’ai envie de m’allonger sur le bitume et de mourir dormir.
Temps d’adaptation : trois semaines.

Montrer son décolleté.

Combien de décolleté montrer quand on se balade dans la rue ?

Au début de l’été, on ne sait plus trop. Mon amie Jenna me recommande toujours de défaire un bouton de plus, et en général je m’exécute, c’est sexy, c’est cool, etc. Je marchais donc l’autre matin, tranquille dans la rue, en mode super confiante en moi et en la vie (niveau d’égo : 30/20), quand soudain un inconnu m’offre des fleurs son point de vue :

L’inconnu en question était un messenger, à 2000 kilomètres heure sur son vélo, qui me frôle (je traverse toujours en mode frenchie, absolument n’importe où) et qui soudain me dit (au début je croyais qu’il hurlait parce que je ne connais pas le code de la route mais il me dit) :
“I caaaaaaaaaaan seeeeeeeeeee youuuuuuuuuur booooooooooooooooooooooooobs!!!”
(“Je peeeeeeeux vooooooooooir teeeeeeeeees seeeeeeeeeeeins!!!”)

!!!

J’ai rangé mon décolleté, refermé ma chemise et remis mon égo à sa place habituelle, à 10/20. Temps d’adaptation : une seconde.

Les cheveux. 

Je suis une fausse raide, vous le savez probablement.

J’ai trouvé la technique de ma vie le jour où j’ai coupé mes cheveux et tenté de les sécher à plat. C’est merveilleux, ça marche, ça ne demande aucun travail (ce qui est le but ultime de mon existence), mais malheureusement l’été et son humidité sont là pour me rappeler ma vraie nature.
Mes cheveux frisent et gonflent et chantent en coeur “The sky is the limiiiiit” comme un ballon gonflé à l’hélium, et il n’y a rien que je puisse faire pour ne pas ressembler à une boule.

Je ne peux pas les attacher comme toute fille normale qui se respecte. Je ne peux pas mettre de chapeau, je n’y arrive plus depuis que j’ai coupé mes cheveux. Encore moins une casquette, au secours, alerte à l’homme.

J’ai deux solutions, le gel extra fort ou la tresse latérale.
Vu que j’ai un amoureux, le gel (“Merde ma main s’est coincée dans ton Vivelle Dop orange !!! Je ne peux plus me dégager !!!)(= pas sexy) est un peu hors de question donc il me reste la tresse latérale, que je ne sais absolument pas faire moi-même (j’ai essayé hier, on aurait dit qu’une crêpe (ou plutôt, un pancake vu l’épaisseur du truc) avait atterri sur mon front) me prendra probablement quatre semaines d’adaptation.

IL Y A AUSSI LES TRUCS AUXQUELS JE NE M’ADAPTERAI JAMAIS.

La peau qui brille.

On dit que la peau qui brille c’est sexy, mais c’est probablement des gens qui n’ont jamais utilisé de blotting paper qui disent ça. Vous avez vu la gueule du blotting paper après un bon blottage en règle ? Sexy ça ? Ew.

Le short.

Le short est peut-être l’arme fatale de l’été en ville, mais à moins de se balader // partout avec une petite serviette ou une lingette, on n’est jamais exactement sûr de là où l’on vient de poser ses fesses (là où une autre fille en short a posé des fesses ?). Et se balader partout avec une petite serviette ou une lingette, c’est comme se balader partout avec une pince à sac pour ne pas poser son sac par terre : ça marche du tonnerre, mais ça tue le cool. Ew.

Prendre l’ascenseur. 

L’été, au Studio, on a le choix entre prendre l’ascenseur serré contre une vingtaine de personnes transpirantes qui font semblant de regarder dans le vide alors qu’ils sont totalement en train de compter vos pores dilatés, ou monter à pied 16 étages.
Je vous jure qu’il m’arrive de monter à pieds 16 étages, sans même une pause Starbucks. Ew.

À part ça, j’adore l’été. Je suis presque prête d’ailleurs : je suis en short.
Juste, aujourd’hui, je ne m’assois pas. Je ne prends pas l’ascenseur. Et je ne regarde pas par terre. Au cas où il y aurait des pieds dénudés. Ew.

Est-ce qu’il y a des choses auxquelles vous n’arrivez jamais à vous habituer au début de l’été ?

60 comments

Ajouter le votre
  • Ahhh les pieds des autres et l’endroit où poser dignement ses fesses en short …
    T’es trop rigolote Garance LOL !!!
    Have a wonderful summer ;-)
    Biz Anne

  • Tu m’as beaucoup fait rire!
    Je ne me ferai jamais à la peau qui brille évidemment, et surtout à l’odeur ambiante dans le métro parisien non climatisé (certaines lignes le sont mais elles sont rares!). Comme je suis petite, c’est un enfer de prendre le métro l’été car je me retrouve très souvent avec les dessous de bras des gens juste au-dessus de mon nez…
    Bonne soirée
    Bises

    Le monde des petites
    http://www.lemondedespetites.com/

  • I also have a problem with other people’s feet, and actually I am a little self-conscious about showing mine too … :))

  • This is so funny and it is really true! I always think about those things when summer arrives!
    http://heelsandpeplum.com

  • Enfin! Je retrouve cette « summer schizophrenia » comme je l’appelle :)
    J’aime l’été parce qu’il fait bon, beau et qu’on peut faire des dejs de 3h en terrasse (et oui, parisienne d’adoption et cœur).
    En revanche, ça a aussi des côtés pas terribles: la peau qui brille, transpirer, s’habiller (j’adore le layering alors l’été = cauchemar si on veut se faire un look étudié)… et comme tu as dis Garance…les pieds des gens! (Ça me rappelle un post de Brie il y’a quelques années sur des sandales qu’elle ne se voyait pas mettre sans chaussettes lol).
    Bref, merci d’avoir parlé de ce petit stress saisonnier, et vive l’hashtag #nohairytoes!
    XX à toute l’équipe,
    From Paris with love

  • viva1721 27 mai 2015, 9:38 / Répondre

    Dear Garance, very nice post. Sorry the intrusion, I’m male, etero. I do agree with you on the first issue, especially for men. I learned never to say never, but believe me, I will NEVER wear open shoes such as flip flops (horrible) or sandals (I will leave them to the the Germans). As a man, in the summer I will add few more items that I will NEVER wear, short sleeves shirts, tank tops and shorts in the city. Let alone short white socks (if not for running).

  • My dear Garance :) spending so much time on Instagram can be very unhealthy for the mind!!seeing all this perfect images of perfect human legs ,face…make us forget the real world waiting for us outside!!and this one couldn’t put a filter on!!
    just enjoy the sun the life you have the people you love and the liberty people has to walk outside without the fashion police:)
    with love
    Yael Guetta
    http://www.ftwwl.com

  • Monter à pieds 16 étages??!! En été??? Damn it …Rien que d’y songer j’ai une attaque :)))
    Il m’arrive de monter 8 étages à pieds, je vois mes patients à domicile, donc ça m’oblige à faire un peu de ‘sport’ …Mais 16!! Chapeau Garance! :D

  • The first few lovely, low humidity days, I just feel glorious. I want to look at all of the flowers, the kids and dogs playing in the little park near my apartment. I want to wander…..but the first few days of the super hot, humid summer? That’s a bit different. For a few moments, I just have to think about how freaking hot it is. It can be like walking through a swamp in New York at times. And then I get over it and feel pretty grateful that I can just run out the door—no coat, no boots, all that extra time that it took to button and zip and wrap and pull on. Yum. Summer. xx

  • Ah, summer. Why the hell are my legs so blue white? (Because I live at the 53 parallel and it was winter for a long time) I loathe self tanners and do OK with a bronzer but it take so looooooong. I wear a lot of trousers and my skirts hang in the closet and sulk. Also, I love jackets, cardigans and scarves — I miss my layers and the sense of structure in the summer. That being said, we went from winter to hot summer temps and I’m not going to complain. Or, at least not very much.

  • This is all so true! I love summer and welcome it in contrast of the winter we just endured, but it doesn’t come without sacrifices for sure!

    Warm Regards,
    Alexandra
    http://www.littlewildheart.com

  • Quel plaisir que de lire ce post ! J’aimerais en lire un semblable par jour pour commencer ma journee en riant !
    J’habite dans le sud de la Floride et l’ete est une souffrance pour moi qui ne supporte pas bien les grosses chaleurs et encore moins l’humidite qui accompagne les grosses chaleurs. Je redoute la saison qui va de mai a octobre pendant laquelle je rase les murs a la recherche de 50cm d’ombre mais je redoute encore plus le passage (sans sas !) du soleil meurtrier au froid polaire des magasins. Le pire est d’aller au cinema, les films durant 2 heures environ, ou j’emporte un poncho leger dans lequel je m’enroule afin d’eviter d’attraper une bronchite sous le regard meduse des americains en shorts, debardeurs et en flip-flops. La meilleure solution pour me proteger du soleil a part la lotion 50 spf : porter des chemises et des pantalons en coton ou en lin (sous le regard meduse des americains, etc……)

  • Great post! And, I’m with you about people’s feet. If feet are not maintained, they should stay covered in public. Avoiding unsightly feet is why I always go to the front of the room at my yoga studio.

  • Déjà le premier truc, c’est d’avoir envie de sortir ses jambes sauf qu’elles sont blanches fluos (pas glop). Du coup, comme elles ne sont pas hâlées, on a envie de porter des talons pour contrebalancer l’effet d’optique mais on ne supporte pas les talons lorsqu’il fait chaud (agrrrr). Et puis hors de question de sortir trop dévêtue à Paris lorsque tu n’as pas le corps d’une brindille. Bref, je préfère de loin la mi-saison pour la ville. Bon et ici, les grosses chaleurs se comptent sur les doigts des 2 mains alors…
    http://www.mode9.fr

  • I can’t believe it ! Garance, you, the quick-witted, you let this rude cyclist body-shame you ? Don’t listen to them and keep your chin up ;)

  • Moi ce qui me SAOULE l’été c’est les moustiques! Ils sont pas sexy eux non plus.

  • “Starbucks Breaks” – fab tip (imagine these crowds of I’m-Just-Taking-A-Break-Girls in Starbucks after your post ;) ).

    I hate: taking city centre for beach – naked torsos (sometimes even in bars!!!), too short t-shirts showing fatty belly, smell of sweat (is it so hard to wash yourself and use deodorant? Come on!) and flip-flops (now also Birkenstocks – so hideous! I don’t get the phenomenon) (and the worst of all: high-heeled flip-flops…). I mean, flip – flops are not shoes! They are made for beaches (you don’t have a sand in your shoes, cause you’re not wearing them! So genius.) and swimming pools. That’s it! You don’t wear them anywhere else (it’s sooo funny though when someone wearing flip-flops is running trying to catch the bus – he looks like an acrobat from Cirque du Soleil – totally spectacular!).

    Nevertheless I love summer! And I just can’t wait when it finely comes (last two days: about 12 degrees, cloudy and windy as hell – greetings from Warsaw).

    Bisous :*

  • Clotilde 27 mai 2015, 10:34 / Répondre

    « I caaan seee your booobs », this is actually funny, I would not have been offended, really.
    Mais c’est quoi cette histoire de pieds, c’est super beau les pieds (enfin, presque tous les pieds…)!

  • J’ai sans doute loupé cela dans un précédent post, mais là , tout ce que j’ai retenu c’est que tu avais un amoureux !!! :-)

  • Haaa l’été on l’attend avec impatience et c’est vrai on a tendance à oublier tous ces petits désagréments (ils se rappellent vite à nous !). Pour ma part se serait :
    1 les jambes blanches, ambiance j’ai passé tous l’hiver dans une cave.
    2 les jambes qui gonflent aux premières chaleurs et là tes orteils se transforment en knacki (sexy).

    Et surtout les MOUSTIQUES car eux ils ne te lâchent pas !!!

    Amélie
    https://charlesrayandcoco.wordpress.com/

  • Summer has its disadvantages but I don’t mind any of them as long as I have the sand under my feet and I hear the sound of the waves!
    http://fashion-soup.com

  • Ana @Champagnegirlsabouttown.co.uk 27 mai 2015, 11:53 / Répondre

    I’ve just examined my feet and they are hairy! EEEEK! And I was walking around so proud of my pedi…For me the most difficult part is wearing a suit in th summer. With tights and a proper shirt. In court where the air con can be…moody.
    Ana
    http://www.champagnegirlsabouttown.co.uk

  • Kathleen 27 mai 2015, 11:56 / Répondre

    So funny! And thank you for pointing out the physiological lunacy of antiperspirant! That’s right people, we are supposed to sweat. But odor management and sweat circles do become a challenge. In summer I’m a fan of light cotton shirts with a print to hide the underarm sweat – it’s way too obvious on solid colors other than white. And I use the Crystal to inhibit the bacteria that cause the odor, but it isn’t perfect. Please do a post on your favorite deodorants (or have you and I’ve missed it? I better search :)

  • « Mes cheveux frisent et gonflent et chantent en coeur “The sky is the limiiiiit” comme un ballon gonflé à l’hélium », tu m’a tuée :’)

  • Oui moi ç’est la grosse chaleur d’un coup…..il y a 2 semaines en france on est passé de 10° à 35° à de nouveau 10° en l’espace de 5 jours :( . J’adore l’été pour la lumière, la luminosité, le ciel bleu……mais dès que ça dépasse 30° je ne suis pas bien je suis une vraie loque et ne suis plus bonne à rien….et je me dis vivement l’automne car j’ai vraiment plus la pêche au printemps et à l’automne (qui est soit dit en passant ma saison Préférée!!!!!) chacun son truc ;)

  • Moi, j’adore quand l’été arrive, on change de façon de vivre, et ça me plaît; pour manger, j’aime le jambon cru italien avec du melon, et arrosé d’un bon verre de rosé frais, tout ça en terrasse les pieds dans l’herbe (anti pue pieds naturel ah ah ah :)

    Bisous from France,
    Sand.

    http://www.taimemode-fashionblog.com

    http://photosfrench.blogspot.fr

  • I hate everything about summer! – I don’t want to see your pale skin from the winter, I don’t want to see your feet men especially – eek), I don’t want to see your pubic hair – yes your pants have fallen down that low. Don’t understand why you can’t use a natural deordant – something – essential oils – something – please don’t touch me with your sweaty skin on the subway – Did I tell you I hate summer!

  • Le gras blanc de mes mollets …EWWWW

  • I love summer!
    Passa a trovarmi VeryFP

  • bavarian blue 27 mai 2015, 1:42 / Répondre

    Yes, yes, your point of view so true!

  • Maybe I woke up to polyannish because I am really happy today but EMBRACE your hair. Find a haircut that lets you hair free, acceptance, I think that comes with age too. Well, I think.

    However, regarding air conditioning, I am with you. Why do Americans go to extremes when it comes to that? I always carry a cardigan in summer, even in the hottest weather, because I can’t stand the cold indoors!!!!!!!! CRAZYYYYYYY

    Enjoy the summer, I am!!!

  • florence 27 mai 2015, 3:12 / Répondre

    En été à Madrid , je reste chez moi – au frais si je peux – et ne sors que le soir. Temps d’adaptation: aucun…je ne m’adapte pas…je viens du nord.

  • hahahaha…the feet!I just said almost the same thing this morning to a friend…Just…can’t …look…down.

  • Very funny and true Garance! When I visited Israel I was so inspired by the food–so colorful, delicious, and yet light and healthy. It really does help you to withstand the heat, somehow.

  • All of the above. I have a hard time wearing shorts. I’m wearing jeans right now and will skip straight to dresses when it gets super hot (probably next week). But I have found that Old Navy and GAP have mid-length shorts that are flattering and bearable. The hair thing – I don’t know. I’m going to retire to California where there is no humidity…

    – Meredith
    http://www.meredithmhoward.com

  • Rousspétée 27 mai 2015, 3:52 / Répondre

    Ben, rousse aux yeux verts = crème solaire à chaque sortie (sans exception) + lunettes de soleil pour limiter le plissement des yeux. J’adore les beaux jours mais j’oublie à chaque fois que mon corps pas tellement …

  • Benedicte 27 mai 2015, 4:14 / Répondre

    Les hommes en nu-pieds en ville c’est PAS POSSIBLE.

  • C’est vrai que les pieds, c’est rarement le pied !

    Christine

  • Lgtps je n’ai pas aimé l’été: la saison ne valorisait pas ma beauté (?) blafarde et je me sentais seule. Mais, depuis trois-quatre été, je commence à apprécier. Je ne me mets plus de pression et je vis mon été comme je l’entends, en appréciant simplement la douceur du temps.

  • Absolutely embracing each word in the Yael Guetta comment, and specially: « just enjoy the sun the life you have the people you love and the liberty people has to walk outside without the fashion police:) »

    This is really, so modern.

  • I have to say, my beef with summer, and the thing I really lament is the degree to which the general (American) populace has embraced the concept of ‘casual dressing’ that’s been building for several years. It’s at an all time high (low – blech) as of summer 2014, so I’m surely bracing for what’s to be revealed in 2015…

    I mean, it’s just so sloppy and careless looking…all these people (mostly tourists, but I cry at the number of newly transplanted out of towners now NY’ers who’ve carried this unfortunate trend to our shore)…bringing a lack of ‘aesthetic due diligence’ to their appearances in favor of comfort from high temps. They are not mutually exclusive, people! I get that it’s hot! But please, you’re in a major fashion capital – you gots to step. it. up. Yes – you do. YES YOU DO. It’s not difficult either…

    This simply means, no butts hanging out of your ragged too short shorts, no boobs hanging out of your dingy Strawberry Shortcake ‘ironic’ tanktops, and please comb your hair! Just look like you *know* you’re in a respected fashion capital, and that you need to represent properly. No biggie. Just a less ego centric philosophy of dressing and one that seems to be 180 degrees different than what social media is ‘teaching’ us. (read: the self over all else. and butts. oh god, too much butts).

    Since my arrival in 1999, I’ve seen such a fall from fashion grace amongst a sizable portion of the NY populace, and I’m here to decry it! Stop the madness people!

    //rant complete

    Peace out summer loverssssss.

  • Spark 28 mai 2015, 9:42

    OMG! Gina Linetti, is that you?

    :D

  • Men in tank tops. Women in tank tops with most of the bra showing, Short/tight/cropped anything in bad fabrics which cling to bodies that should not be wearing anything short/tight or cropped. More linen, more wide legged and flowing cottons and nothing that clings to a hot body but swishes the air around to actually make you feel cooler….anything high heeled in the heat always looks painful and out of place.
    When I bought a boat last year, it is wooden and built in 1967. I researched « 1960’s nautical wear » and came across many photos of Jackie Kennedy in Cape Cod. I bought striped blue and white navy french t-shirts,(long sleeved), fitted shirts, worn with tapered white jeans, a slim leather belt and flat sandals, not flip flops. I used wide cotton hair hair bands to keep the hair off my face. Dress classic in the summer, keep it simple, clean and loose.

  • Jane with the noisy terrier 27 mai 2015, 10:57 / Répondre

    I have a love/hate relationship with summer. I hate those sweaty, can’t breath it’s so hot where you can genuinely feel a little sick to your stomach. I hate when the noisy terrier is so hot he just lies down on the sidewalk and I have to apologize to people trying to walk around him and explain that yes, he is indeed alive, just not fond of the heat. I hate how my sunglasses immediately fog up when I go outside from air conditioning and how my barometer hair (like yours) can predict the humidity in the air better than a weather forecast. I love fresh fruit and corn on the cob and really good tomatoes. That it’s light out into the evening. That when it’s really sticky, there’s always a dumb summer movie to go see. That you have an excuse for putting down the Dante for a juicy beach read. That the ocean is warm enough to swim in. And that I have friends with boats!

  • Hello,
    Ce matin : combo cheveux courts et qui gonflent, gonflent…d’une coiffure cool, je me retrouve avec la tête de ma grand-mère après sa pause bigoudi…au secours!
    C’est mon premier été avec les cheveux courts et je ne sais vraiment pas comment je vais pouvoir discipliner tout cela, et encore je ne suis pas encore dans l’ambiance « océan », je n’ose même pas imaginer.
    Tu ne nous mettrais pas quelques photos de toi avec cheveux fous fous, peut-être que tu lancerais une mode et du coup je serais tendance cet été, hein???

  • shopgirl 28 mai 2015, 4:15 / Répondre

    That one about shorts! Eeeew! Seriously to think about ….

  • Ah les élèves qui transpirent (fort) (et sentent mauvais) et qui ont des questions à poser (plein de questions)…

  • So funny! I live in a country of perpetual summer — the Philippines — where it is either hot and dry or hot and wet, so toes are almost always on display, shorts are worn year round, and both deodorant and antiperspirant are always used (no antiperspirant means prickly heat, very uncomfortable. The sweat is released elsewhere in the body like… your knees.) I have short hair and on the most humid of days it can really poof up — so I just slip on a thin plastic hairband. It pushes the hair off my forehead, and the poof kinda looks cute when presented this way. Hope that helps.

  • La clim: I think this is one of the reasons Americans are so overweight compared to Europeans in general and the French in particular. Americans keep eating in summer as in winter. It’s freezing inside, let’s stock up! Of course with each culture you have to take the bad with the good, and Americans keep working in summer as in winter too. Work work work, produce produce, money money, eat eat. While the others take it easy. I prefer the European way. Don’t the French live two years longer on average? Statistically speaking, two years longer is huge!
    I remember working in Brussels one summer. Fan at the desk, windows open, no a/c. Yes you sweat a little more. But you are more in touch with the natural rhythm of things even in the city – sweat, fruits at the outdoor market, a breeze – even as you tap away at your computer. Yes, I much prefer the European way. But here I am and we are living in America again, why, because we earn more money and can save more for retirement! So I guess I made my choice. I’m just happy I’m not in New York and don’t have to deal with office a/c. (My husband brings a sweater to work in summer which is crazy. Not crazy to bring a sweater, crazy they waste energy that way, making the office freezing.) Ok, I’ve got more to say. Why do so many buildings in America have windows that you can’t open? Living in Germany, I loved the idea of opening windows every day to air out. Running the a/c does not count as airing out! Alright, I know in New York open windows are not possible, but I’m not in the city anymore. Why not open windows and turn down the a/c? Finally, I miss a lot about city living, but every time I go back to the city I realize how dirty it is. Living in downtown Boston ten years, I just got used to it I guess. Anyway, come on people, turn down the a/c, get back to nature, it’s good for your health…

  • I think same rules should apply to women ! They put their ugly feet on display and think a pedicure can make their feet pretty. To them yes, maybe. But not to the world. So many flip flops and sandals everywhere. Same rules apply !

    I personally love summer. I hate the cold. Cold == snuggle indoors == lazy. Warmth == active outdoors == happiness.

    – Archana,
    Lives in Arizona/California.

  • People who wear clothes that are x sizes too small for them and think they look cool are my pet peeve once the weather gets warmer. I have absolutely nothing against bigger people, skinnier people or average people, but I DO have a lot of angst about people not dressing in clothes that are their actual size. The thin summery materials look especially bad when they’re stretched tight against hip bones/tummy rolls, knife sharp clavicles/arms forced into spaces too small, or show every vertebrae/contain so much thigh the fabric looks like it’s going to burst. Clothes like that can’t even be comfortable, and seriously… don’t you just want to be comfortable when you feel like a wet, hot cloth was thrown against your entire body when you exit a building or your AC’d car?! I’m an autumn/winter person, anyways. That’s what you get for being born in Scandinavia in January.

  • great blog, i always love to read your article
    so enlightened! really do
    http://jouy.net

  • This was so humorous.

  • j’ai bien ri en lisant !
    « Soudain, un inconnu vous offre des fleurs une vision en panoramique de ses pieds. Ou comment le truc le plus naturel du monde (aérer ses pieds parce qu’il fait chaud) me semble être un acte complètement indécent – j’ai envie de dire aux passants “Au secoooooooooours too much informations, rangez ces pieds tout de suuuuuuuuite” » ==> non mais tout pareil !! (dit la fille qui n’a pas pourtant de chaussures intermédiaires entre les boots et les sandales)

    La grande vraie question est pourquoi mettre la clim si froid ?? Ca fait mal aux gens, ça fait mal à la planète… Ca fait luxe or what ??

  • brillllliant…

  • C’est trop drôle Garance, tu fais des onomatopées US maintenant ! Ew, j’adore !

  • Sefora Mingoia 29 mai 2015, 4:51 / Répondre

    J’adoooore votre écriture Garance!!!
    Vous savez si bien traduire nos préoccupations féminines avec cet humour si joyeux qui vous caractérise!!!
    Merci et belle journée <3
    Une fidèle lectrice from Paris

  • mademoiselle mauve 29 mai 2015, 12:46 / Répondre

    aaaaah, et ceux qui montrent leurs pieds en photos sur insta pour montrer leurs nouvelles shoes ? ça va garance, les tiens passent bien, mais certains… ewwwww !!!

  • Ah le coursier courageux!!! j’imagine que bloqué dans un ascenseur (avec ou sans sandales) il n’aurait pas osé ;D
    Ce genre de comportement me fait plutôt rire, c’est tellement lâche que cela en est ridicule. Bref assume le décolleté!

    J’avoue ne pas faire attention du tout aux pieds des autres, par contre le short en ville je bloque. Pour moi le short c’est la plage, la rando, ballade à vélo ou lorsque tu traines tranquille chez toi.

From the Archives

Bags!
  • Bags!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
An Ode to… the Little Black Bag

An Ode to… the Little Black Bag

atelier dore lo & sons napa Michele Ouellet

When in Napa…

Hayward House

Hayward House

ATELIER DORÉ X FEED

ATELIER DORÉ X FEED

At the Market

At the Market

L.O.N.B.

L.O.N.B.

Mini Bag, Big Bang

Mini Bag, Big Bang

The Envelope Clutch

The Envelope Clutch

goods the rounded bag alyssa digiovanna garance dore photo

The Rounded Bag