ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-4

At Home At Villa Carlotta

7 months ago by

Photos Kate Berry

Parfois, la maison que l’on a loin de chez soi peut être tout aussi importante, voire plus importante, que sa vraie maison. Et en matière d’hospitalité, Villa Carlotta – la résidence historique de logements de longue durée au coeur de Los Angeles – s’y connait un peu pour faire en sorte que les gens se sentent chez eux. Cela tient aux petits détails, aux choses qui donnent du caractère à un espace. Une pièce pour se réunir avec des amis (des anciens et des nouveaux !), du café délicieux, un jardin verdoyant. La vie nomade ne convient pas à tout le monde et si vous êtes comme moi, le procédé qui consiste à me créer une maison partout où je suis, fait intégralement partie du confort de tout nouvel endroit ou toute nouvelle expérience.

Ce qui est si unique dans la Villa Carlotta, c’est qu’elle est spécifiquement pensée pour ceux qui vagabondent, et tout particulièrement (évident étant donné sa localisation et son histoire dans le vieil Hollywood !) les artistes, les musiciens, les réalisateurs et tous les esprits créatifs pour lesquels Los Angeles sert de noeud professionnel, souvent temporaire, mais profondément important. Dans son dernier article de journal intime, Garance a même raconté à quel point elle se sentait chez elle lorsqu’elle séjournait à la Villa pendant la rénovation de sa maison. Ci-dessous notre visite de la Villa Carlotta (notre équipe de New York admire tellement ces photos en ce moment !) et notre conversation avec leur équipe pour découvrir leur histoire, la restauration des lieux et leurs projets enthousiasmants pour le futur !

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-7

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-14

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-13

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-12

Au-delà du fait que la Villa Carlotta s’adresse à des séjours de longue durée, comment l’idée/le sentiment de “maison loin de chez soi” est-elle mise en place ici plus fortement que dans d’autres hôtels ou résidences ?
Nous avons voulu maintenir une impression d’espace et d’indépendance, tout en gardant l’idée d’une large communauté. Nous avons de la chance : certains de nos studios pour une personne sont plus grands que certains appartements de New York ou Londres, les cuisines sont particulièrement grandes, avec des caractéristiques des années 1920 qui ont été rénovées, et nous savons que les résidents apprécient la possibilité de recevoir chez eux pendant de longs séjours, plutôt que de sortir dîner tous les soirs.

Beaucoup de nos résidents travaillent dans les industries créatives, il y a des opportunités pour rencontrer d’autres gens et collaborer tout en respectant l’intimité et l’indépendance de chacun.

At Home At Villa Carlotta
At Home At Villa Carlotta

C’était un projet de rénovation de grande ampleur ! A quel point est-ce important de préserver et de partager l’histoire de cet illustre endroit ?
Le propriétaire, Gidi Cohen de CGI Strategies, est tombé amoureux du bâtiment il y a des années et s’est lancé dans le chantier de restauration par amour. Ce bâtiment a une histoire tellement incroyable et nous voulions la souligner autant que possible. La Villa a joué un rôle crucial dans l’histoire d’Hollywood ; elle a été construite par le directeur du premier gros studio d’Hollywood Thomas Ince et sa femme Elinor, et dessinée par Arthur E. Harvey – qui est aussi l’architecte du Scientology Celebrity Center inspiré par un château de l’autre côté de la rue. La Villa Carlotta a servi de foyer à nombre d’icônes d’Hollywood, y compris David O. Selznick, Marion Davies, Montgomery Clift, et la chroniqueuse mondaine Louella Parsons, qui confiait ses articles à un coursier depuis la fenêtre de son appartement.

Depuis la réouverture, les résidents de la nouvelle ère sont très divers : musiciens, mannequins, acteurs, décorateurs de plateau, écrivains et artistes, tout comme des créateurs d’entreprises et des entrepreneurs.

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-10

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-8

L’espace semble à la fois incroyablement intime et parfait pour se divertir. Comment cet équilibre est-il atteint et à quel point ces deux éléments sont-ils importants pour l’image ?
La Villa est un secret bien gardé et nous sommes extrêmement discrets. La villa elle-même est exceptionnellement grande et tous ceux qui vivent ici ont le sentiment d’avoir leur propre appartement et leur propre vie et espace privé, mais avec en plus l’impression de vivre avec d’autres esprits créatifs. Nous voulons vraiment célébrer la tendance des résidences temporaires ; offrir quelque chose à tous ceux qui sont sur la côte Ouest pour la saison des prix, les foires d’art, les tournages, les enregistrements ou tout simplement ceux qui sont entre deux logements et qui aiment le sentiment d’une communauté sans colocation.

At Home At Villa Carlotta
At Home At Villa Carlotta

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-9

ATELIER_DORE_LA_LIFESTYLE_VILLA_CARLOTTA-11

L’intérieur évoque vraiment le vieil Hollywood. Qu’est-ce qui, dans ce lieu, évoque un refuge pour artistes, musiciens, réalisateurs, etc. ?
Nous avons créé un sentiment de communauté à travers les évènements de la Villa, une très belle opportunité pour les résidents de se rencontrer, avec une série de concerts, des programmes culturels, des films et un club qui sera lancé l’année prochaine. Tous les vendredis, nous offrons du vin aux résidents et un pianiste vient jouer sur le grand piano du lobby, ce qui évoque le glamour iconique d’Hollywood qui a fait la célébrité du quartier. Il y a aussi un très beau rooftop et une palmeraie où les résidents peuvent organiser des dîners et l’année prochaine, nous avons encore un très beau programme d’évènements et prévoyons également l’ajout d’une piscine de style toscan ainsi qu’un local pour le club.

Ces lieux sont incroyablement inspirants – Franklin Village est vraiment un coin caché de Los Angeles, nous sommes juste en-dessous du panneau Hollywood donc les résidents y vont souvent, là ou à l’observatoire Griffith pour la plus belle vue de la ville, de l’air frais, de la nature et un vrai changement de décor.

Notre localisation est aussi très centrale, proche des studios et des lieux d’enregistrement. On peut aller facilement à Los Feliz, Beverly Hills, West Hollywood et downtown. Beachwood et Bronson Canyon sont peuplés d’esprits créatifs. Il y a tant de lieux inspirants à découvrir dans le quartier.

Nous reconnaissons que les tendances ont changé dans la manière dont les gens travaillent, vivent et voyagent – beaucoup de nos résidents sont Européens ou bien sont basés à New York et viennent à LA pour des séjours de trois mois pour un enregistrement, un film ou pour travailler sur un projet, et ils veulent être dans un endroit qui complète leur mode de vie flexible.

De nos jours, beaucoup de gens ont un mode de vie nomade et n’ont plus d’horaires de bureau, beaucoup de nos résidents travaillent dans les industries créatives et veulent vivre dans un endroit qui leur convient. Ils dirigent peut-être une entreprise à Londres ou à New York ou travaillent peut-être sur un film. La Villa offre le décor parfait – ils ont la possibilité de rester sur place, de rencontrer des gens et de profiter de tous les aménagements et du confort de la Villa.

At Home At Villa Carlotta

10 comments

Ajouter le votre
  • Looks wonderful. However, Scientology across the street makes me want to run far away. Is it affiliated?

  • The LA Times had a heartbreaking story about the people who lived at the villa and brought it to life at the time it was sold to its current owners: https://www.latimes.com/local/great-reads/la-me-c1-beat-villa-carlotta-20150130-story.html

  • Karen Gellert 20 décembre 2018, 12:39

    I read that story too, a lot of renters, including elderly people were displaced and lost their apartments that they lived in for years and also lost a really nice community of neighbors. There’s a great article in Vanity Fair written by someone who lived in the the Villa Carlotta for years, also heartbreaking.

    https://www.vanityfair.com/hollywood/2015/01/villa-carlotta-renovation

    From the article: Artists make a place cool, and eventually “cool” acquires a dollar value. So money replaces it and the cool either moves on or dies off. Multiply that a thousand times, and across the 3,000 miles from coast to coast, and you understand why the most interesting urban neighborhoods in the country are becoming so beautifully bland.

  • Thank you for sharing, so very sad.

  • Yes thanks for sharing, this is quite tragic. I live in SF and there are many similar stories of places that have been here for years being bought out and « renewed » while the people that have leaved there for decades are now in search of a home. Its important we dont forget this.

  • Looks like such an inspiring place to create <3

  • La scientologie ?!! Génial !

  • Oh wow. The paintings on the walls (sketches rather) are by a very famous Greek painter, Alekos Fassianos. wow. a little bit of home everywhere.

    By the way, this place exudes calmness, I would like to visit sometime.

  • I noticed Fassianos too , Chariklia! There must be a Greek person there for sure :)

  • Shireen Bora 22 janvier 2019, 6:16 / Répondre

    Making me miss LA! :) – Shireen Bora

From the Archives

La Plage
  • La Plage
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned

Beach on the Brain

atelier dore market story hats summer swim

Summer Hats

The Surf Lodge

The Surf Lodge

Net A Porter Atelier Dore

A L.A. Holiday

Down to Earth Swim

Down to Earth Swim

The Sun

The Sun

Sun

Sun

body happy garance dore photo

Body Happy

Beach Bum

Beach Bum