000037880004

Style, Expression and Communities of Color

3 months ago by

Le photographe de mode Bill Cunningham a dit un jour : “Le grand public voit la mode comme une frivolité, quelque chose dont on peut se passer. Mais en réalité, la mode, c’est l’armure qui permet de survivre à la réalité de la vie quotidienne. Je ne pense pas qu’on puisse s’en passer. Ce serait comme si on se passait de civilisation.” Les gens pensent souvent qu’accorder beaucoup d’attention à son style et à sa présentation n’est rien d’autre qu’une obsession superficielle avec son apparence mais c’est très loin de la vérité, tout particulièrement dans les communautés racisées.

Prenons par exemple le cas de mes grands-parents, qui ont tous les deux remonté le Mississippi pour s’installer à Chicago, ont vécu à l’époque des lois Jim Crow, le mouvement pour les droits civils et maintenant, le mouvement Black Lives Matter. Pour eux, l’apparence physique et la présentation sont importantes pour plusieurs raisons complexes, la plupart liées in fine à la question de la survie. Dans une société qui force les communautés marginalisées à s’adapter à la culture dominante qui les entoure, la manière dont une personne s’habille et se présente peut souvent avoir une importance vitale. Malgré cette adversité, nos grands-parents et nos parents ont toujours utilisé leur style comme un moyen de montrer au monde leur dignité et leur force. Aujourd’hui, nous continuons à utiliser le style comme un moyen d’expression, un moyen d’afficher la fierté de nos origines.

dore puerto rico style, identity, and freedom of expression

dore puerto rico style, identity, and freedom of expression

Récemment, pendant un voyage à Porto Rico avec mon partenaire Gabriel, nous avons rendu visite à ses grands-parents qui ont tous les deux passé la plus grande partie de leur vie dans une petite ville rurale appelée Aibonito. Un matin, tôt, alors que nous étions en train de petit-déjeuner, Abuelo m’a parlé de vieux vêtements qu’ils avaient dans une chambre vide et que plus personne ne portait. Comme nous sommes tous les deux très fans de vêtements vintage, nous avons tout de suite tendu l’oreille. Abuela a ri en voyant l’excitation sur nos visages et décidé que nous devrions passer l’après-midi à fouiller dans le tas de vêtements pour voir ce que nous pourrions trouver.

Évidemment, les vêtements étaient absoluments magnifiques. Gabriel a essayé chemise sur chemise. Des chapeaux, des salopettes, des pantalons… la plupart trop grands pour sa silhouette mince/athlétique. Il y avait des douzaines des chemises que Gabriel n’aurait jamais imaginé porter mais qui lui allaient quand même très bien. Mais il y avait plein de vêtements, particulièrement des vêtements de sport, qui ressemblaient à des vêtements qu’il avait déjà dans son placard.

Beaucoup de jeunes adultes aujourd’hui considèrent que la nature cyclique de la mode est essentielle pour réussir à développer un style personnel. L’éternelle danse entre s’inspirer du passé et réimaginer le futur. Gabriel, qui se décrit lui-même comme “vieux dans sa tête”, explique que son style personnel reflète son identité et ses intérêts. Ce matin-là, au milieu des piles de vêtements jetés par ses grands-parents, nous avons parlé du rôle que le style et la présentation jouent dans notre société et des différences ou similitudes avec la manière dont ça fonctionnait dans le passé.

Même si Gabriel est intéressé par les vêtements vintage et a même toute une collection de baskets. Il a exprimé des sentiments contradictoires sur l’importance de la présentation et de l’apparence. “Je pense que le style est important – c’est la première chose que les gens voient. Ce n’est pas que ça soit vraiment crucial mais je pense qu’il est important que les gens aient leur propre individualité en matière de style ou d’apparence”, a-t-il dit. “Je n’ai pas grandi avec des parents passionnés par certains styles. Ils ne suivaient rien. Nous n’avions pas les moyens de nous laisser tenter par ce genre de choses.”

dore puerto rico style, identity, and freedom of expression
dore puerto rico style, identity, and freedom of expression

Comme les normes culturelles ont évolué à Porto Rico ces dernières décennies, de nombreuses populations indigènes ont délaissé leurs habits traditionnels pour des vêtements considérés comme acceptables par la société occidentale. Au fur et à mesure de cette évolution, la seule chose qui est restée, c’est la présence de l’environnement comme inspiration pour les coupes et les styles. L’usage de couleurs vives et de tissus doux a une fonction pratique mais sert aussi à souligner la splendeur de la flore de l’île.

Les grands-parents de Gabriel vivent dans les montagnes d’Aibonito, avec de vastes collines aux forêts luxuriantes au fond de leur jardin. Parsemées de manguiers et de bananiers, les terres explosent de couleurs qui sont largement reflétées dans les vêtements portés par les gens. Gabriel m’a expliqué sa vision de son style par rapport à des choses plus traditionnelles : “Rien de ce que je porte n’est vraiment considéré comme un style “traditionnellement porto-ricain”, c’est plutôt la manière dont je me tiens. Et le fait de savoir que je garde avec moi l’esprit de tous ceux qui m’ont accompagné jusqu’à présent dans ma vie.”

Le fait de s’habiller avec les vêtements de son grand-père a un sens particulier qui va au-delà de l’apparence physique pour Gabriel. “Pour moi, ce n’est pas une question d’apparence physique des choses, c’est plutôt qu’il faut comprendre que l’âme, l’essence de cet homme vit avec moi”, m’a-t-il expliqué. C’est pour ça que certains d’entre nous sont aussi obsédés par ce vieux collier d’une grand-mère, ou le pull trop grand d’un père. Grâce à la connaissance, la force de la vie vécue dans ce vêtement. “Je crois que parfois, nous oublions nos ancêtres, ceux qui nous ont précédés. Le fait de porter les vêtements de mon grand-père modifie mon énergie, j’ai conscience de l’avoir avec moi partout où je vais.”

dore puerto rico style, identity, and freedom of expression

dore puerto rico style, identity, and freedom of expression

La manière dont nous choisissons de nous présenter au monde, même si elle est souvent critiquée parce que trop performative, met en valeur notre identité. De mon point de vue d’obsédée du rétro, amoureuse du vintage qui s’habille de manière futuriste et expérimentale, nos styles racontent nos histoires d’une manière parfois impossible avec des mots. Gabriel et moi avons discuté de la nature compliquée et désordonnée de la gestion des styles et des vêtements. “C’est dingue de voir que, encore aujourd’hui, les gens sont prêts à juger quelqu’un sur son apparence. J’ai l’impression que nous continuons à sauter aux conclusions en regardant le style des gens. J’aime voir la manière dont les gens s’expriment comme ils veulent à travers leurs vêtements.”

Il est important de se souvenir que pouvoir se sentir libre de s’exprimer, d’exprimer les racines de notre héritage culturel, de nos histoires familiales, c’est un privilège. En matière de style, nous devons avoir le courage de prendre des décisions en nous basant uniquement sur ce que nous voulons porter. C’est quand on commence à être obsédé par ce que pensent les gens que ça cesse d’être marrant. Laissez votre style dire ce que vous voulez. Comme l’a si bien dit Gabriel : “J’ai vraiment commencé à m’exprimer librement quand j’ai compris que je n’avais pas besoin d’avoir les vêtements les plus chers, ou les marques les plus célèbres, parce que ce n’est pas ça qui a de l’importance à mes yeux. On en revient au fait que nous essayons de nous exprimer à partir de notre identité profonde. Plus nous nous laissons aller, plus nous prenons de risques avec notre style, plus nous laissons à notre âme la possibilité de grandir.”

dore puerto rico style, identity, and freedom of expression

8 comments

Ajouter le votre

From the Archives

DORÉ x THE OUTNET
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
dore the outnet sophie auster

A Creative Life: Sophie & Spencer

Julie Houts Atelier Dore

The Crown Julie

Sag Harbor Summer

Sag Harbor Summer

A Brand and a Soul: Phillip Lim

A Brand and a Soul: Phillip Lim

Pardon my french pat cleveland garance dore photo

Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

Mating in Captivity: Esther Perel

Mating in Captivity: Esther Perel

Friendship, Support and Self-Deprecation: Rose & Laura

Friendship, Support and Self-Deprecation: Rose & Laura

Episode 5: Art of Entertaining: Gad Elmaleh and Alireza Niroomand

Episode 5: Art of Entertaining: Gad Elmaleh and Alireza Niroomand

Pardon My French Garance Dore Isabel Marant Caroline de Maigret photo

Episode 4: La Parisienne with Isabel Marant & Caroline de Maigret