Studio Visit / Fleurotica

Robin Rose parle la langue des fleurs. Soit, pour être précise, la langue propre aux gens qui sont toute leur vie amoureux des fleurs.

Comme l’explique Robin, c’est intéressant d’aimer les fleurs parce que… eh bien, la plupart des gens aiment les fleurs. Mais c’est son attention au détail, ses connaissances botaniques, sa pratique de la méditation, son insistance pour le talent artistique qui transforme cet amour du quotidien en un véritable art.

dore street style luisa laemmel

A Street Style with Luisa Laemmel

Je trouve ça très difficile de s’habiller en été, beaucoup plus qu’en automne ou au printemps (et ne parlons même pas...

The minis

Things We Slacked

Things We Slacked

Veronica : Pour Linne. Veronica x2 : Ah, et est-ce que...

2 days ago by

The Beauty Edit: Shut Eye

Sleep Food, Dr. Barbara Sturm; Knock Me Out, Goop;...

2 days ago by

Wedding Mania

Wedding Mania

On est retournées sur Gchat avec Amelia a semaine...

3 days ago by

A Day in the Life

A Day in the Life

Take a peak into a day in the life of Sarah Fischer,...

3 days ago by

Transitional Weather

Sweater, Raey; Bag, Aesther Ekme; Necklace, Brinker...

4 days ago by

Dover Street Market x Sotheby’s Jewels

Dover Street Market x Sotheby’s Jewels

Le marché de Dover Street est bien connu pour être...

4 days ago by

Miista’s Pop-Up Shop

Miista’s Pop-Up Shop

La boutique pop-up Miista vient d’ouvrir, jeudi...

5 days ago by

My Fall Moodboard

My Fall Moodboard

L’autre jour, j’ai vu la photo ci-dessus postée...

5 days ago by

Beauty and The Bump

Quand je me suis rendu compte que j’étais enceinte (une découverte inattendue mais heureuse), j’ai tout de suite pensé – certes après le bonheur, l’enthousiasme et l’angoisse “oh mon dieu comment c’est possible comment je peux élever un ENFANT”, à mon visage. Et plus spécifiquement, à mon hyperpigmentation. Tout avait commencé avec un traitement médical qui m’avait rendue hyper sensible et depuis, un ensemble de taches commençait à former une carte du monde sur mon front. Ça aurait pu être cool – sauf que c’était sur mon visage.

dore blackberry mountain lifestyle mary celeste beall

Blackberry Mountain

Depuis que je me suis installée à New York, je me suis rendu compte d’une chose : j’adore le grand air, j’ai besoin

From the Archives

Career Stories
  • Career Stories
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
On Career…

On Career…

dore career profile elizabeth roberts architect

Career / Elizabeth Roberts

10 Rules of Being A Creative

10 Rules of Being A Creative

atelier dore 5 women on monetizing creativity shapes

5 Women on Monetizing Creativity

atelier dore jamia wilson career interview feminist press

Career / Jamia Wilson

CAREER / LYDIA FENET

CAREER / LYDIA FENET

Will Guidara Daniel Humm Atelier Dore

Will Guidara and Daniel Humm Make It Nice

private investigator atelier dore

Careers / Private Investigator

Career / BJ Topol

Career / BJ Topol

A Beauty Minute with Tata Harper

Le matin:
J’aime commencer ma routine par polir et lisser ma peau avec le nettoyant exfoliant régénérant — je préfère m’exfolier le matin parce que ça permet d’éliminer tout ce qui s’est installé pendant la nuit, ma peau peut respirer, être tout de suite plus lumineuse, et les produits peuvent mieux pénétrer. Ensuite, j’utilise l’essence florale hydratante pour préparer ma peau aux traitements et favoriser une meilleure pénétration des sérums.

Style Story / Jamie Beck

Style Story / Jamie Beck

Il y a deux ans, Jamie Beck a réalisé notre rêve à tous – elle a quitté le stress de New York pour partir vivre une vie plus simple en Provence où elle a emménagé.

natalie kuhn dore wellness the class by taryn toomey

Natalie Kuhn on Leaning into Discomfort

Natalie Kuhn a grandi à LA avant de passer 14 ans à New York pour étudier le théâtre et la danse, travailler off-Broadway et danser dans les tournées de musiciens comme David Byrne et Karen O. Devenue...