Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

3 years ago by

In Partnership With The Outnet

Prononcer le nom de Pat Cleveland, c’est s’abandonner à une certaine nostalgie. New York, le Studio 54, Antonio Lopez, Diana Vreeland, Warhol, Jagger… Pat semble avoir vécu toutes ses époques avec l’immense sourire qui la caractérise. Quand j’ai su qu’elle avait écrit un livre, j’étais ravie, pas simplement parce que j’allais enfin savoir comment elle avait vécu ça de l’intérieur, mais aussi parce que j’avais envie de saisir son secret, elle qui a toujours traversé la vie avec force et optimisme. Elle a été l’une des premières top-models noires, mais surtout, ça a toujours été quelqu’un d’extrêmement libre et indépendant dans sa façon de penser. Du coup, je suis super contente de vous présenter ce Pardon My French avec elle !

podcast cover

Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

Pardon My French with Garance Doré
Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

00:00
00:00

pardon my french pat cleveland garance dore photo

pardon-my-french_pat-cleveland_garance-dore_5

Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

Le style à New York en ce temps-là….
Oh là là ! Les années 50 ! Au milieu du siècle dernier ! Tout le monde s’endimanchait pour aller admirer l’Easter Parade, le célèbre défilé de Pâques. On mettait son plus beau chapeau, ses plus beaux habits pour aller sur Fifth Avenue. C’était un peu un rituel à NY. Les gens s’habillaient pour être vus. Un peu comme les drag queens, sous le pont du West Village ! Ils se pomponnaient et se pavanaient en boas et talons le soir venu.

Sur l’évolution du métier de mannequin avec les années…
Elle [sa fille, Anna Cleveland, mannequin] a son Instagram, son manager, son agent, sa styliste, son ceci-cela. Alors que moi, je faisais tout moi-même ! Mais aujourd’hui, si on ne s’entoure pas d’une équipe… C’est devenu un univers complètement différent. Et ça continue à changer. Je ne dis pas que c’est moins bien, c’est juste différent. C’était tellement génial d’être proche des couturiers. Quand j’ai débuté, c’était le couturier qui choisissait personnellement ses mannequins. Maintenant, il faut passer à peu près 25 étapes avant de rencontrer un créateur ! … Mais tout le monde a sa place, c’est devenu une industrie tellement énorme.

Sur sa force de caractère…
Il faut avoir du caractère, de la suite dans les idées. Même quand le contexte est difficile. Quand on évolue dans une société où les femmes n’ont pas le droit de s’habiller d’une certaine façon ou dans laquelle on est discriminé pour sa couleur de peau, il ne faut pas se laisser démonter et ne pas perdre de vue ses envies. On vient au monde pour vivre sa vie, s’exprimer. Mais grandir dans une société où il y avait cette différence blanc/noir, c’était une vraie division. J’ai dû surmonter ça pour me faire accepter. Il y a avait le problème racial du « Ah, il est noir » ou « Ah, il est blanc », et puis entre les deux, il y avait moi et mon mix culturel ! Je suis moitié-scandinave, moitié-américaine, 36 % d’afro-américain, et tout le reste, c’est français, grec, italien, irlandais, anglais, etc. A l’époque, c’était loin d’être évident, les gens avaient du mal à me mettre dans une case… Dans ce cas-là, on se prend par la main et on essaie de ne pas se laisser démonter par les autres.

Les leçons de vie qu’elle a transmises à ses enfants
Je voulais juste qu’ils sachent qu’ils n’ont pas à courir après quoi que ce soit, parce qu’ils ont tout ce qu’il faut en eux, tout ce qu’ils aimeraient faire, il suffit qu’ils plantent une graine et qu’ils la regardent pousser sans se laisser trop distraire. Encore aujourd’hui, je leur dis ce genre de choses parce que le monde est plein de tentations et offre une infinité de voies, et je leur dis « où as-tu planté ta graine ? »

Embracing Your Freedom: Pat Cleveland
pardon my french pat cleveland garance dore photo

Sur les voyages à l’ancienne…
Pat: Moi, je suis de la génération des authentiques premiers jet-setters, à l’époque où les voyages étaient loin d’être aussi évidents. Je suis arrivée à la fin des traversées en bateau, quand on a commencé à prendre des jets, justement…
Garance: Les gens fumaient, dans ces avions ?
Pat: Évidemment ! Les hôtesses de l’air se cherchaient un mari, et s’asseyaient sur les genoux des passagers ! Il y avait du champagne et des fêtes à bord, c’était dingue. Et les gens s’habillaient pour prendre l’avion. C’était la fête, prendre l’avion, c’était un peu comme traverser l’océan à bord du Queen Mary. On s’habillait en superposant les couches pour pouvoir se changer pendant le vol. C’était des longs vols à l’époque, au moins neuf heures jusqu’à Paris.

Sur la façon de s’affirmer en tant que femme…
Je me suis transformée en Viking ! Je ne m’en laissais pas conter. Je suis devenue un vrai mec, je vous jure ! Les femmes ont commencé à avoir leurs cigarettes. Et une fois qu’il y a eu la pilule, plus rien ne pouvait nous arrêter. J’en ai profité. La sexualité, ça fait partie de la vie, et si on ne peut pas se sentir libre quand on aime quelqu’un, à quoi bon ? On n’avait pas envie de se retrouver avec des bébés qu’on n’avait pas désirés. C’est dur, les femmes ont une telle responsabilité. On est un peu les nourricières. Bon il y a aussi beaucoup de pères nourriciers, mais nous on a la responsabilité de nos corps, et donc la contraception est un droit, au même titre que la gratuité des soins à l’hôpital. Si on a envie d’avoir recours à l’avortement, c’est notre droit… Et personne ne devrait dicter aux femmes les choix qui concernent leur corps.

Sur son approche de la beauté et de la vieillesse…
Mon point de vue, c’est : maquillez-vous ! Si vous savez appliquer un peu de make-up aux bons endroits, c’est comme la peinture. Moi, j’adore le maquillage. J’ai été mannequin pour MAC d’ailleurs. Vraiment, j’adore ça, c’est un remède. Ça et les cheveux. Prenez soin de vos cheveux, lavez-vous bien le visage, faites-vous bichonner de temps à autre. Bon, sans exagérer non plus… Il faut limiter les dégâts. Manger modérément. Tout est dans l’alimentation. Faire des cures de juicing.

pardon my french pat cleveland garance dore photo

Special thanks to Cafe Gitane @ The Jane Hotel!
Pardon My French n’existerait pas sans le soutien de The Outnet.com ! Besoin de quelques produits indispensables pour la fin de l’été? Utilisez le code promo SPICYSUMMER20 pour une remise de 20% sur les produits d’été, à partir d’aujourd’hui et jusqu’au Lundi 8 Août à minuit ! Passez un bon été!

Vous pouvez télécharger la chanson de Pat Cleveland « Tonight Josephine » sur iTunes. Et ne ratez pas la tournée de dédicace de son livre !

10 Août – Ft. Lauderdale, FL / Neiman Marcus (Ft. Lauderdale)
11 Août – Palm Beach, FL / Neiman Marcus (Palm Beach)
20 Août – Boston, MA / Martha’s Vineyard Event
9 Septembre – Greenespace conversation
14 Septembre – Phoenix, AZ / Phoenix Art Museum
19 Septembre – London, GB Selfridges
21 Septembre / 5 Octobre – Europe tour Milan/Berlin/Amsterdam/Paris
12 Octobre – Masachussets, Massachusets College of Art
19 Octobre 19 – New Brunswick, Rutgers University
25 Octobre 25 – New York,NY / NYU casa Italiana
5 Novembre – New York,NY / Art of Fashion

18 comments

Ajouter le votre
  • Hi Garance,

    I love your top in this video! Can you tell me where it’s from?

  • LEGEND!!!!! Cannot wait to listen. Just finished Robin Givhan’s book « The Battle of Versailles, » which of course Pat was a crucial part of.

  • She is so gorgeous. Of course that’s why she’s a supermodel but still, time has been kind. And certainly her joie de vivre must have contributed. This is a great interview.

  • Unbelievable that this woman is already 66 yrs….and you lookfantastic Garance.

  • This is so great and tremendously inspiring, thank you so much! AND (apologies for changing the subject) you háve to tell me how you can have radiant, smooth and tight skin like yours. I’m 33 and I’m baffled and utterly jealous at how gorgeous you both look!

  • Quelle liberté ! C’est génial qu’elle est gardé cette fraîcheur et cette espièglerie à 66 ans ! J’adore!
    Merci pour cette belle leçon !
    xxx

    Irène
    http://www.cookinginjune.com/

  • Marion

    Re: Ms. Cleveland’s book, all I can say is Wow! What a story. Reading it on my Kindle and enjoying every moment of it. I must say that she was surrounded by talented and creative family members as she was growing up.

  • Raphaële 5 août 2016, 6:02 / Répondre

    « Je voulais juste qu’ils sachent qu’ils n’ont pas à courir après quoi que ce soit, parce qu’ils ont tout ce qu’il faut en eux ».
    Je trouve cette phrase si belle & vraie, tout comme Pat Cleveland est une belle personne. Merci d’avoir partagé cela avec nous Garance !

  • Aaaah il est génial ce podcast, l’un de mes favoris…quelle femme! Un exemple en ce qui me concerne depuis longtemps… Discussion très bien menèe Garance, bravo!

  • Can I just say, how adorable was it to hear Garance ask « what is a honky tonk? » w/ that lovely French accent!? :)

  • I love that – « where did you plant your seed » – a nice reminder in the struggle to remain focused!

  • Garance,
    Je tiens à te dire que c’est super de donner la parole à des femmes d’un certain âge sur ton site.
    Je suis jeune, mais féministe! Et ces femmes qui sont belles, intelligentes et souvent « invisible », les écouter ou lire un article à leur propos ( Linda Rodin, DVF, etc…) ça apporte un vrai bol de fraîcheur dans la blogosphère! Félicitations!

  • J’ai hate de me trouver un petit moment tranquille pour écouter ce nouveau podcast que j’attends chaque semaine avec impatience! En attendant je suis moi aussi curieuse de savoir d’ou vient ce haut Garance :) xx

  • Hej Garance,

    Just wanted to say that i’ve been listening to your podcasts and I wasn’t sure weather I liked it or not until I listened to the one with Esther Perel. And I’ve now been listening to it for the 3rd time, while biking to work twice and with my best friend. We had to pause several times to think about all the good points she made.
    3 vérités à la seconde.
    This is incredibly good content and I wanted to say thank you for making us discovering inspiring people. And thank you for making podcasts and experimenting with this media.

    Best,

    clo-oui

  • Thank you for the pod cast. Pat Cleveland was one of my idols while growing up. I remember her from the Ebony Fashion Fair and every year going there was a big event.

  • mademoiselle mauve 10 août 2016, 7:47 / Répondre

    superbe interview !

  • So much positive energy and inspiration. She seems to look at life with such an ease and trust – I only wish the podcast was longer.

From the Archives

DORÉ x THE OUTNET
  • DORÉ x THE OUTNET
  • Holiday Gifting
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
dore the outnet sophie auster

A Creative Life: Sophie & Spencer

Julie Houts Atelier Dore

The Crown Julie

Sag Harbor Summer

Sag Harbor Summer

A Brand and a Soul: Phillip Lim

A Brand and a Soul: Phillip Lim

Pardon my french pat cleveland garance dore photo

Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

Mating in Captivity: Esther Perel

Mating in Captivity: Esther Perel

Friendship, Support and Self-Deprecation: Rose & Laura

Friendship, Support and Self-Deprecation: Rose & Laura

Episode 5: Art of Entertaining: Gad Elmaleh and Alireza Niroomand

Episode 5: Art of Entertaining: Gad Elmaleh and Alireza Niroomand

Pardon My French Garance Dore Isabel Marant Caroline de Maigret photo

Episode 4: La Parisienne with Isabel Marant & Caroline de Maigret