W5Py0sgQ

A Street Style with Kenzie

2 years ago by

Kenzie possède cet inaccessible cool qui vous rend en même temps inspirée et envieuse. C’est une chanteuse incroyablement talentueuse, avec un style à en baver d’envie (allez voir son Instagram pour vous en faire une idée). Nous l’avons rencontrée dans l’est de Londres pour en apprendre plus sur son style et sa musique…

____________

Ton style en trois mots, ou phrases.

Un mélange, contrasté, espiègle.

Que portes-tu sur cette photo, et en quoi est-ce que cela reflète ton style personnel ?

Je porte une petite robe noire à fines bretelles & Other Stories, le vieux manteau de soirée de ma mère et une paire de Converse – je pense que c’est une représentation bizarrement fidèle de mon style. Les robes à fines bretelles sont si faciles. Je peux en enfiler une et me sentir immédiatement plus féminine, plus sûre de moi, tout particulièrement quand j’en porte une avec des baskets. Et puis, je ne possède en gros que la moitié de ma garde-robe, le reste est un mélange de cadeaux et de vêtements volés à mes amis/ma famille/mes amants.

Est-ce que ton style est lié à ton travail de musicienne, en termes de créativité ?

Bien sûr ! Je considère qu’il s’agit avant tout de créer un espace, un environnement pour absorber la bonne énergie et ça s’étend aussi à ce que je porte. Quand j’écris ou quand j’enregistre en studio, le confort est ma préoccupation principale. Quand je suis plongée dans une activité plus conceptuelle, comme une vidéo ou une performance, il faut que ça marche avec l’histoire racontée. Je suis aussi une personne très visuelle donc il est important que ce que j’exprime en termes de sons soit reflété visuellement, comme dans une extension de mon travail.

Est-ce que ton style a évolué avec le temps ?

Je ne me suis jamais sentie particulièrement limitée par les modes ou les règles, donc l’évolution a été relativement naturelle mais c’est sûr que j’ai appris avec le temps à trouver mon style personnel, les silhouettes et les motifs/couleurs que j’aime porter. J’ai toujours eu tendance à porter des choses peu structurées et j’adore les mélanges audacieux dans une tenue, comme le masculin et le féminin, les coupes moulantes avec des formes plus larges ou “relax”, etc.

En quoi est-ce que Londres influence ton style ? Est-ce que tu te considères comme une Londonienne typique ?

Il y a une telle palette de styles individuels à Londres qu’on a l’impression qu’il y a de l’espace pour toutes les parties de ma personnalité. Je peux choisir certains styles selon la personnalité que j’ai envie d’endosser. Je suis née à Boston et j’ai passé beaucoup de temps à Los Angeles et à Stockholm, mais j’ai passé plus de temps à Londres que n’importe où ailleurs. Je me considère comme une Londonienne sous certains aspects, même si je me suis rendu compte cet hiver que je n’ai pas vraiment une garde-robe adaptée à ce climat, haha, donc il a fallu que j’apprenne à superposer les couches.

Quelles sont tes marques préférées en ce moment ?

J’adore Knorts, Gil Rodriguez, Supernaturae, et je suis récemment tombée amoureuse de Georgia Hardinge.

Le plus important pour toi : le confort, la beauté ou l’innovation ?

L’innovation est très importante, mais je pense qu’on ne peut porter une chose un peu avant-gardiste que lorsqu’on a confiance en soi en le portant. Pour moi, le confort est primordial. Même quand on porte quelque chose de relativement neutre, on peut le transformer grâce à une attitude. Incroyable.

Shop the story

3 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Friends!
  • Friends!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Magogodi Makhene, Wayétu Moore, female friendship, dore

How to Make Grown Woman Friendships—A Conversation with Wayétu Moore

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

atelier dore clothing renewal

Clothing Renewal

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business - Clare Vivier, Tina Frey and Ellen Marie Bennett garance dore pardon my french

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business

A Weekend With Disposable Magazine

A Weekend With Disposable Magazine

atelier dore 6 designers on creativity moodboard

7 Designers on When They Feel Most Creative

Sophie On Tour

Sophie On Tour

atelier dore studio visit streicher sisters striiike beauty

Three Sisters on Creative Entrepreneurship