ATELIER_DORE-FASHION_EDITORIAL_DINER_0

Damn Fine Coffee

2 years ago by

Il y a un an et demi environ, j’ai commencé à vraiment accepté l’idée de sortir dîner seule. Tout a commencé à une période un peu particulière dans ma vie. Je venais de vivre quelques mois avant une rupture difficile avec mon copain alors que je vivais avec lui et j’avais emménagé seule. A 27 ans, c’était la première fois dans ma vie que je vivais seule. Peu après la rupture et le déménagement, j’ai été licenciée de mon poste d’éditrice dans un magazine. Je suis passée en deux mois du statut de personne dans une relation sérieuse avec un poste à temps complet à celui de free-lanceuse célibataire.

Même si j’étais relativement terrifiée par ce coup du destin, je me sentais aussi libérée. Je ne souffrais plus du poids d’une relation qui ne me convenait pas. Et même si je n’ai pas quitté le magazine délibérément, mon licenciement m’a poussée à quitter mon job sûr mais ennuyeux pour choisir une carrière plus stressante mais plus excitante de free-lanceuse. Subitement, je n’avais plus à répondre à personne. Mon temps, à la fois au travail et en dehors, n’appartenait qu’à moi.

Damn Fine Coffee

ATELIER_DORE-FASHION_EDITORIAL_DINER_8

ATELIER_DORE-FASHION_EDITORIAL_DINER_3

Damn Fine Coffee

Ce n’était pas facile au début. Je me suis beaucoup appuyée sur mes amis, comme on peut s’y attendre. Pendant des dîners qui duraient des heures avec trop de bouteilles de vin, ils m’ont prêté une oreille compatissante et m’ont posé des questions sur ma nouvelle vie. Les avoir à mes côtés a beaucoup compté pour moi. Mais évidemment, ils ne pouvaient pas être toujours là.

C’est comme dans cette scène de Sex and the City que je vais vous résumer si vous n’êtes pas aussi fan que moi. Pendant des semaines et des semaines, Carrie se plaint auprès de ses amies de sa rupture avec Mr. Big. ça n’arrête pas. On peut comprendre au début, mais au bout d’un moment, ses amies en ont marre. Elles ne peuvent plus être sa psychologue. “Ecoute, nous sommes toutes aussi paumées que toi,” lui explique gentiment Samantha “C’est l’aveugle qui guide les aveugles.”

Mes amis n’ont pas eu besoin d’avoir la même conversation avec moi (et n’ont pas eu non plus à m’envoyer voir un psychologue comme le fait finalement Carrie). J’ai peut-être bien appris ma leçon grâce à tous ces épisodes de SATC que j’ai vu en étant une jeune adulte, mais je crois qu’il y avait quelque chose d’autre qui me disait de trouver les réponses en moi, dans mon coeur et dans mon esprit. Il y avait cette petite voix à l’intérieur de moi.

Damn Fine Coffee

ATELIER_DORE-FASHION_EDITORIAL_DINER_16

ATELIER_DORE-FASHION_EDITORIAL_DINER_4

Au fond, je savais qu’il était désormais temps pour moi d’être seule, vraiment et complètement seule. Il fallait que j’apprenne à me suffire à moi-même, à la fois en matière de productivité et de compagnie. Je savais que j’étais restée dans une relation mauvaise et dans un job où je ne m’épanouissais pas parce que je n’avais pas assez confiance en moi et que j’avais peur d’être seule. Il était temps d’affronter cette peur.

Damn Fine Coffee
Damn Fine Coffee

Et c’est ce que j’ai fait. Comme le dit Rupaul, “si tu ne peux pas t’aimer toi-même, comment diable peux-tu aimer quelqu’un d’autre !” Dans mon apprentissage de l’amour de moi-même, le fait de sortir dîner seule a été une étape importante. Me sentir assez sûre de moi pour être seule en public m’a donné l’impression de m’affirmer. “Je peux y arriver !” ai-je fièrement dit dans ma tête. Et le fait de sortir m’offrir un bon burger avec un martini après une longue journée de travail est rapidement devenu une de mes choses préférées. Aujourd’hui, avec un nouveau job et une nouvelle relation, c’est une habitude que je continue à savourer.

Et maintenant que j’en ai beaucoup plus raconté sur ma vie personnelle sur internet que je ne l’aurais jamais imaginé, je dédie cette histoire mode à toutes celles qui demandent une table pour une personne ! Puissiez vous manger, boire et passer un bon moment en bonne compagnie, même si vous êtes seule.

Damn Fine Coffee
Damn Fine Coffee
Damn Fine Coffee
Damn Fine Coffee
Damn Fine Coffee

Top, Beaufille; Skirt, Le Kilt, Shoes, RE/DONE x Bass; Earrings, Mondo Mondo

Sweater, Altuzarra; Dress, Maryam Nassir Zadeh; Sneakers, Converse; Hoops, Mondo Mondo

Shirt, Lorod; Skirt, Altuzarra

Jacket and Skirt, A.P.C.; Sweater, Altuzarra

Sweater, PH5; Skirt, Acne; Bag, Musier Paris

Shirt, Lorod; Coat, Beaufille 

 

18 comments

Ajouter le votre
  • So good! I love this and now I am going to find the confidence to take myself out on a solo date and eat a burger and drink a martini alone.

  • Hey I just love your content and your website. Your fashion is amazing and inspiration to many people, keep up the good work. Looking forward for more amazing content from your site.

  • Best combination of fantastic texts and gorgeous, fun, evocative pictures ever. Love it!

  • So beautifully written and relatable, and the accompanying editorial is to die for. You guys just get better and better. This is up there with the Didion photo story. <3

  • Love this story and the beautiful pictures!

  • DaveysHouse 28 février 2019, 1:45 / Répondre

    Lovely! I was widowed almost 10 years ago. One of the hardest things was going out to eat alone, but I found a couple of welcoming places in town, and I still go, alone or with friends. It is something we learn to do for ourselves. And when someone said « just » you, I sometimes corrected them, ever so gently. Now I don’t even bother, because it no longer bothers me ;-).

    Thank you for these gorgeous pictures, these women with no visible makeup, the authenticity!

  • Heck yeah! Takes a lot of self-awareness and self-acceptance to truly be content being alone.

  • Love the mood of your recent fashion stories. They’re getting more and more sophisticated, charming, melancholic and so, so elegant.

  • Stunning fashion story! Bogdana is the most incredible photographer, every shoot she does blow me away with the richness and texture.

  • This story so BEAUTIFUL and refreshing! The pics are breathtaking!!

  • I really enjoyed both the premise of and the photographs in this post. Great advice, at age 63, I still feel a bit self-conscious when eating out alone. And while I don’t see myself in any of those lovely duds, I do wonder what products the model is using on her hair. As someone with a similar haircut, I’m always interested in ways to de-frizz (if Ilana even has that problem). Thank you for the joy!

  • I have never ever thought it’s weird to go alone to a cafe, restaurant, movie. I never even knew it was an issue until I noticed that people are talking about it. :)

    I live in a little bit different culture but I think mostly I do stuff alone because I like being on my own. I like to think, observe…. I like to be selfish and do things the way I like and when I like…
    (Going somewhere alone makes you meet new people easily, too.)
    I also like to read and write so going to a cafe enables that, too.

    By the way, I’ve never lived alone. I’m 45, I have a family, a job. In the company of others I talk a lot… :)

    I think that being around people is really nice but it is also very tiresome for me. I just need time alone.

    The only thing I don’t understand is why on earth people think doing stuff alone is weird?! Where does this thinking come from? What’s the real reason?

  • Dining alone is not always as easy outside of the city but once you do, you realize it doesn’t matter what other people think anyway. Two, most likely people are laying little antrention anyway. Hence our discomforts about it usually aren’t necessary.

    Sometimes I think people are slightly intimidated when they see a woman dining alone. But that’s not necessarily a bad thing.

    Revel in it.

  • Such a heartfelt reflection ( and a wonderful shoot ).
    Some years ago, newly single after ten years married, burnt out from my ER job and morning the death of my nana I took myself off for a week to a remote spa hotel in Southern Ireland. The first night the maitre d asked ‘if I would like a paper or book, a corner table perhaps? I took a deep breath and said I would actually like a glass of red and a table in the window overlooking the ocean. I then took an even deeper breath and asked if he could consider that a standing request for the whole week. By the second night I was having after service nightcaps with the staff in the library. Now happily married I still treasure the moments I sit people watching in a cafe in solitary splendour.

  • Hello, Garance; oui, c’est une belle histoire… Mais je me perds dans les traductions: je crois que vous écrivez en français mais vos lettres m’arrivent en anglais alors je m’empresse de cliquer sur « translate ». Mais cette traduction ressemble à celle du robot de google et n’a pas le charme de votre jolie écriture. De plus tout est conjugué au masculin. Est-ce voulu ou est-ce dû à la traduction? Merci pour votre réponse.

  • Salwa Kyobe 3 mars 2019, 3:23 / Répondre

    This was a joy to read and the images are stunning as always. When I think of my most magnetic, authentic true self I picture her taking herself out. Getting ready for me and not to meet friends or guy. It’s the best feeling and I try to do it as often as possible.

  • Jorge Alexandre Teixeira 4 mars 2019, 5:04 / Répondre

    Mrs Bog Fergunson ,in terms of Talent (I swear ), you could be like … the daughter of
    Annie Leibovitz and Bruce Weber if they had a child !!!
    The story also accompanies very well the environment of the shoot !!! Great Job , Chris !!!

    Tenham uma Excelente semana *_*!!!

  • Christina + Bogdana your editorials are sooooo so beautiful.

From the Archives

Holiday Gifting
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
Hill City

Hill City

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

lessons in gifting steven alan presents expert series garance dore photos

Lessons In… Gifting