jj-martin_la-double-j_garance-dore_1

JJ Martin is LaDoubleJ

5 years ago by

Photos

Erik Melvin

JJ est l’une de ces femmes qui portent des imprimés avec un naturel désarmant… comme si les motifs éclectiques et les éclats de couleurs étaient attirés par sa personnalité. A part ça, c’est aussi une très jolie plume puisqu’elle exerce le métier de journaliste pour des publications comme Wallpaper et CN Traveler.

Elle vient par ailleurs de lancer une ligne de robes toutes simples faites de réimpressions de tissus imprimés vintage (c’est tout à fait elle), baptisée LaDoubleJ. On l’a rencontrée avec Erik à l’hôtel Thoumieux à Paris, un cadre presque trop parfait… on s’est donc fait plaisir en donnant libre-cours à notre excentricité…

jj martin garance dore photo

jj-martin_la-double-j_garance-dore_2

jj martin garance dore photo

Comment décrirais-tu ton approche du style ?
C’est un style très personnel, en accord avec ce que je suis, qui privilégie le bien-être. Donc il est toujours en évolution. La seule constante : mon goût pour les couleurs saturées, riches, et tous les petits détails ornementaux. J’aime beaucoup les imprimés originaux, les broderies extravagantes, tout ce qui donne un peu de relief à des vêtements simples. C’est un peu la même chose pour les meubles et la déco intérieure : j’aime les lignes épurées mais avec un peu de désordre dans toute cette rigueur.

Ta façon de t’habiller a-t-elle changé depuis que tu vis à Milan ?
Quand je suis arrivée de NY, mon style était un peu mal dégrossi. J’aimais déjà les couleurs, les motifs, le vintage, mais mon goût n’était pas encore très raffiné. Le fait d’être en Italie, à Milan en particulier, m’a aidée à exercer mon regard, à affuter mes goûts. Depuis 15 ans, j’interviewe des créateurs, des designers, des architectes… j’observe tous ces gens, ces choses, qui peu à peu m’ont imprégnée.

Tes tenues sont un mélange absolument incroyable d’imprimés et de motifs ! Quel est le secret d’un mix réussi ?
Même dans le mélange, il faut de la rigueur. Il faut se cantonner à un thème de couleur ou à un motif récurrent. C’est pas mal aussi d’opter pour des coupes simples. C’est pour ça que les robes La DoubleJ Edition réalisées à partir de soie vintage Mantero ont toutes une silhouette assez simple. Quand on a une explosion de fleurs vintage, il vaut mieux opter pour des lignes droites et simples.

Quel est ton accessoire préféré du moment ?
Un sac en croco vert foncé que j’ai baptisé “The Office”. L’un de nos premiers projets avec LaDoubleJ.com, ça a été de travailler avec une petite marque italienne, Parmeggiani, pour créer le sac à main idéal. Moi, je n’aime pas l’idée de changer de sac tout le temps, donc je l’ai conçu pour qu’il puisse accueillir tout ce dont une journaliste globe-trotteuse peut avoir besoin : des tonnes de poches dans la doublure en cuir rouge, une séparation zippée à l’intérieur, une pochette à make-up, une housse d’ordi, un porte-cartes et un porte-monnaie assortis. L’ensemble peut se présenter sous la forme d’un gros sac vert mais tout peut être désolidarisé si nécessaire (j’utilise la housse d’ordi ou la trousse à make-up comme pochette pour sortir, et le porte-cartes peut aussi servir de mini-porte-monnaie). Ça fait 9 mois que je ne le quitte plus.

Quelqu’un qui t’a inspirée ?
Adele Bloch Bauer : la femme du merveilleux tableau de Gustav Klimt exposé à la Neue Galerie de New York.

jj martin garance dore photo

jj martin garance dore photo

En tant que rédactrice et critique de mode, tu as absolument tout vu. Est-ce que ça a influencé ton style personnel ?
En fait, j’ai réalisé qu’il fallait absolument suivre son propre instinct et faire sa petite cuisine. Moi, j’ai toujours été de la mouvance « maximaliste », même quand mes copines, vêtues de Céline de la tête aux pieds, me regardaient comme un ovni.

Une pièce de prédilection, quelque chose qui constitue ton « uniforme personnel » ?
Moi, j’aime être toujours très habillée. Je porte souvent des jupes volantées à imprimé, des chaussures plates à bout pointu. Jamais de jeans, jamais de tennis. Juste parfois des Stan Smith immaculées portées avec des tenues plus formelles pour les adoucir.

Quand tu voyages pour le boulot, que mets-tu dans ta valise ?
Ma garde-robe ne change jamais, que je sois au bureau, en soirée ou à l’étranger. Je porte toujours les mêmes choses, et c’est pour ça que tout le monde me regarde bizarrement quand je rentre chez moi à Los Angeles (où tout le monde porte un collant de yoga et des sneakers pour aller dîner à Brentwood alors que moi, je suis en total-look brocard milanais).

Tu as un look beauté signature ?
Une bouche rouge ou sombre, avec parfois un petit trait d’eye-liner et du mascara. Pas d’ombres à paupières ou de blush. Ça brouille les pistes.

Ta pièce préférée ?
Un collier à médaillon Ugo Correani qu’il avait dessiné au début des années 1990 pour Gianni Versace. Mon mari me l’a offert après l’avoir trouvé chez un vendeur qui était tombé sur un stock provenant de l’ancien atelier de Correani à Milan. C’est ce qui a marqué le début de l’aventure LaDoublej.com. A partir de là je me suis lancée dans une chasse aux pièces rares ou aux occasions uniques, jusqu’à la naissance du site web.

jj martin garance dore photo

jj martin garance dore photo

jj martin garance dore photo

Vets Verte , Gem ; Robe, LaDoubleJ Editions / Robe Orange et foulard, LaDoubleJ Editions; Strappy flat, Gianvito Rossi / Flat Mule Slide, CB Made in Italy / (Robe Noir et blanche port en chemise ) , LaDoubleJ Editions; Jaune & noir jupe, no. 21; Chaussettes, Prada ; Sac gris, Valextra

15 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Friends!
  • Friends!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Magogodi Makhene, Wayétu Moore, female friendship, dore

How to Make Grown Woman Friendships—A Conversation with Wayétu Moore

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

atelier dore clothing renewal

Clothing Renewal

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business - Clare Vivier, Tina Frey and Ellen Marie Bennett garance dore pardon my french

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business

A Weekend With Disposable Magazine

A Weekend With Disposable Magazine

atelier dore 6 designers on creativity moodboard

7 Designers on When They Feel Most Creative

Sophie On Tour

Sophie On Tour

atelier dore studio visit streicher sisters striiike beauty

Three Sisters on Creative Entrepreneurship