noor-fares_garance-dore_1

Noor Fares in New York

4 years ago by

Photos

Erik Melvin

Il y a quelques semaines, on a rendu visite à la créatrice de bijoux Noor Fares à l’occasion de la présentation de sa collection à New York . Elle avait tout organisé pour une petite soirée (enfin, pas si petite que ça) dans le studio de son ami artiste Francesco Clemente, à Soho.

Ses créations, souvent d’inspiration géométrique, nous ramènent aussi à ses origines libanaises, ce qui nous a donné envie d’en savoir un peu plus sur l’univers et le travail de Noor.

noor fares garance dore photo

noor fares garance dore photo

Qu’est-ce qui vous inspire ? Retrouve-t-on ces inspirations dans vos bijoux ?
Ce sont surtout les voyages qui m’inspirent, et ma dernière collection, Akasha, tire son influence de symboles anciens que j’ai découverts en Inde et en Birmanie. Je suis de nature curieuse et j’aime la spiritualité, donc je fais en sorte que mes créations reflètent cet état d’esprit, en faisant des recherches, et en explorant différentes idées.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre relation avec votre ami, l’artiste Francesco Clemente?
Francesco Clemente est un ami de la famille depuis de nombreuses années, c’est lui qui a peint mon premier portrait.

Pour la présentation, comment avez-vous pensé cet espace (l’atelier de Francesco) afin qu’il reflète votre sensibilité ?
On a décidé de garder quelque chose de très naturel, que la beauté du lieu soit visible. J’ai travaillé avec Anna Karlin pour créer ces coffrets en plexiglas remplis de sable blanc et surmontés de cristaux de quartz pour présenter la collection Akasha. Les coffrets, tout comme les hautes fenêtres de l’atelier évoquent ces formes géométriques qui me sont si chères. Enfin, pour prolonger les influences spirituelles de la collection, il y a eu un concert de gong donné par Jarrod Meyer des Brooklyn Healing Arts.

Vos bijoux sont imprégnés de références symboliques et de géométrie subtile, pensez-vous que vos origines libanaises ont quelque chose à voir dans ce choix artistique ?
On retrouve des similitudes dans la façon dont je travaille et ma façon de m’habiller. J’aime porter les bijoux en accumulation, tout comme j’aime superposer vêtements contemporains et vintage. Et je n’ai pas peur de la couleur, ce qui est un héritage de ma culture libanaise.

noor-fares_garance-dore_7

noor fares garance dore photo

Noor Fares in New York

noor fares garance dore photo

noor fares garance dore photo

noor fares garance dore photo

Robe, Nippon Boutique ; Chaussures, Prada ; B.O., Noor Fares Sri Yantra Chandbali / Main droite: Bracelets, Noor Fares ; Manchette, David Gill; Bague rose, Noor’s Own ; Annulaire, Noor Fares Tilsam Aurora / Main gauche: Index, Noor Fares Sri Yantra Hava Ring

9 comments

Ajouter le votre

From the Archives

The Hair Diaries
  • The Hair Diaries
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
10 Years of Messy Hair

10 Years of Messy Hair

The Update #5

The Update #5

haircstasy hair ari westphal curls beauty garance dore photo

Haircstasy!

beanie or bust winter running garance dore photos

Beanie Or Bust

neada jane the chop and change bumble and bumble garance dore photos

Chop & Change

hairprint garance dore beauty hair product photo

Hairprint

Now Hair This!

Now Hair This!

red braid bumble and bumble anthony turner proeza scholar fashion week hair garance dore photos

The Braid Debate

the impossible hair cut isabella emmack opening ceremony

The Impossible