DORE_FASHION_STYLE_STORY_ARE_STUDIO_4

Style Story / Cecilia Bordarampé

1 week ago by

Photos Kate Berry

Cecilia Bordarampé est installée à Los Angeles où elle a fondé en 2012 Are Studio, une entreprise de sacs en cuir qui produit des sacs délibérément minimalistes et intemporels. Des sacs qui peuvent être portés au quotidien, qui peuvent être voyants ou discrets selon l’effet désiré. Ils sont passe-partout, de la meilleure façon. Le fait que le style de Cecilia soit une parfaite extension du style de sa marque ne devrait donc pas être trop surprenant… Nous pourrions la décrire comme… une grande respiration.

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio
dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

Ton style en trois mots.

Discret, simple, raffiné.

Ta marque, Are Studio, crée des sacs qui sont à la fois minimalistes et élégants. Comment cela se manifeste-t-il dans tes tenues ? Est-ce que tu choisis un sac qui va bien avec une tenue, ou est-ce que tu choisis ta tenue en fonction du sac ?

J’essaie, dans mon style personnel comme dans mes créations de sacs, d’être la plus minimaliste possible, de laisser les matériaux et les formes parler d’eux-mêmes en restant loin des détails superflus qui pourraient prendre trop de place. Quand on s’en tient à une palette de couleurs principalement neutres, c’est plus facile de créer des ensembles harmonieux avec les sacs. Au fur et à mesure que Are Studio a évolué au fil des saisons, j’ai vu qu’il y avait une touche de couleur qui apparaissait discrètement mais toujours de façon douce, de manière à rester polyvalent.

Je suis quelqu’un de routinier donc, au quotidien, j’aime porter un de mes deux sacs fourre-tout – Barrel ou Revista (et parfois les deux quand j’ai trop de choses !) parce que je peux y mettre tout ce dont j’ai besoin pour aller de la maison au studio et faire des courses dans la journée – le côté pratique est ce qu’il y a de plus important pour moi. En revanche, quand je sors le soir, je choisis souvent mon sac en dernier et je vois comment ça va avec les autres choses que je porte – en matière de couleur, de forme, de taille, de style… Parfois je n’ai même pas envie de porter un sac donc je prends notre portefeuille Post et je l’utilise comme pochette.

A quel moment te souviens-tu avoir compris pour la première fois ce qu’était le style ?

La première fois que j’ai commencé à acquérir une identité personnelle en matière de style, j’étais en 6e. Une amie de la famille qui possédait une boutique vintage me laissait venir la voir pour tout essayer. Je quittais en général la boutique avec des robes des années 30 et 40 et parfois même des pantalons à pattes d’éléphant des années 70, et oui, je les portais à l’école. Je savais que je n’avais pas le même look que les autres et j’aimais savoir que j’exprimais quelque chose d’unique à travers mes vêtements. Je suis sûre que parfois, je ressemblais à une bibliothécaire d’un autre siècle mais c’était marrant et c’était une bonne expérience pour cette époque.

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

Qu’est-ce qui t’a poussée à créer des sacs ?

Tout a commencé parce que j’en avais besoin. Je ne pouvais pas trouver de sac que j’aimais, sans trop de quincaillerie, donc j’ai essayé de m’en faire un moi-même. J’ai rapidement pris conscience du fait que dessiner des sacs à main n’était pas si différent de mon propre art et j’aimais le challenge d’avoir à dessiner en prenant en compte les volumes en trois dimensions. D’une certaine manière, tout a commencé par une exploration : comment donner un sens à un objet pratique, le rendre personnel. En agrandissant la collection, j’ai depuis développé une vision plus conceptuelle de ce que ça veut dire de porter un sac, un prolongement pratique de soi, et de choisir les objets à emporter pour affronter les différentes opportunités de la journée. Le choix du sac est très intime et j’aime pouvoir offrir aux autres un sac qui soit aussi l’opportunité de réfléchir et d’avoir un sens.

Penses-tu que ton style va évoluer au fur et à mesure que tu vieillis ? Ou est-ce que tu as trouvé ton rythme et que tu t’y tiens ?

Je suis sûre que mon style va évoluer avec le temps mais les éléments principaux seront toujours là – un goût pour le minimalisme, avec des pulsions romantiques parfois. J’ai une grande marge de manoeuvre pour m’amuser avec ce que je porte. Je vais finir par épuiser mon intérêt pour certains styles et je vais avoir besoin d’en trouver d’autres, mais une chose est certaine, c’est que je n’en aurais jamais marre de porter une chemise simple avec un jean. Certaines choses ne changent pas.

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio
dore Style Story Cecilia Bordarampé Are Studio

4 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Career Stories
  • Career Stories
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
On Career…

On Career…

dore career profile elizabeth roberts architect

Career / Elizabeth Roberts

10 Rules of Being A Creative

10 Rules of Being A Creative

atelier dore 5 women on monetizing creativity shapes

5 Women on Monetizing Creativity

atelier dore jamia wilson career interview feminist press

Career / Jamia Wilson

CAREER / LYDIA FENET

CAREER / LYDIA FENET

Will Guidara Daniel Humm Atelier Dore

Will Guidara and Daniel Humm Make It Nice

private investigator atelier dore

Careers / Private Investigator

Career / BJ Topol

Career / BJ Topol