fashion_columbine_style_story_garance_dore_1

Style Story / Columbine

4 years ago by

Photos

Erik Melvin

Pour notre dernière journée à Stockholm, on a rencontré Columbine – dont l’accueil chaleureux et l’appartement baigné de soleil nous ont fait un bien fou après des jours de grisaille et de pluie. Une fille comme je les aime, Columbine adore les jolis boutons et le bracelet porte-bonheur de sa grand-mère qui ne quitte jamais son poignet : elle arbore un style accessible et sophistiqué à la fois. Ce sont surtout les détails de sa garde-robe qui attirent le regard : son amour des tissus plissés et des chaussures qui ajoutent une pointe de fantaisie à un style sobre et classique par ailleurs.

C’est l’une des filles les plus cools de Stockholm ! Co-fondatrice de Space Matters avec Nike, en plus d’être directrice de la mode pour le magazine StyleBy, elle affiche un goût cohérent, affirmé… et même si cela peut sembler intimidant, les basiques décalés de Columbine correspondent à merveille à son énergie communicative.

fashion columbine style story garance dore photo

fashion columbine style story garance dore photo

Ton style en trois mots.
Ludique, simple, confortable.

Tes destinations shopping préférées à Stockholm et sur Internet ?
J’adore la boutique de déco vintage Dusty Deco. Et la boutique Rodebjer qui vient d’ouvrir, est splendide, j’adore qu’ils aient baptisé une des pièces Le Vagin… Rien que pour ça, on aime, non ? Pour le vintage, je fouille surtout sur Internet, je suis addict à Vestiaire Collective ! On y trouve toujours de très belles pièces de collections anciennes. J’aime aussi beaucoup RESEE.

Le fait que tu travailles dans la mode a-t-il influencé ta garde-robe ?
Oui, évidemment, le contraire serait étonnant. Ce n’est pas pour autant que je me précipite sur les tendances de la saison, je sais ce que j’aime, et je ne me préoccupe pas des tendances.

En matière de style, qu’est-ce qui compte le plus : le confort, la beauté ou l’originalité ?
La beauté ne m’intéresse pas tellement. Si c’est trop parfait, c’est ennuyeux. C’est un peu ce qui distingue le style personnel d’un style qu’on crée pour un shooting, parce que ce dernier reste de l’ordre du fantasme, c’est un peu ce qu’on projette vs. ce qu’on est vraiment. Pour le boulot, je privilégie l’originalité, mais sur moi, j’aime le confort. On peut aussi privilégier le confort et avoir un vrai style.

fashion columbine style story garance dore photo

fashion columbine style story garance dore photo

fashion columbine style story garance dore photo

Style Story / Columbine

En tant que styliste et directrice mode chez StyleBy, tu es entourée de vêtements et des dernières créations du secteur. Ton rôle se reflète-t-il dans les choix stylistiques que tu fais ?
Comme je l’ai dit, je ne me préoccupe pas vraiment des tendances. Je ne devrais peut-être pas trop le dire, mais c’est vrai. Bien sûr, on tient souvent compte des tendances qui se profilent, mais ce n’est jamais un point de départ pour moi. Au départ, il faut sentir quelque chose. Etre capable de communiquer grâce à des images, comme on le fait avec la musique ou l’art. Enfin, c’est quelque chose que j’essaie de faire. C’est un peu prétentieux dit comme ça, parce qu’en fin de compte, ce ne sont que des magazines qu’on feuillette pour trouver de l’inspiration, des idées pour de futurs achats, mais dans le principe, c’est bien plus que ça. Donc mon style personnel infuse mes choix stylistiques professionnels, mais je ne suis pas le genre de styliste qui fait des séries avec des gens qui sont habillés comme elle. Soit je reste dans l’ordre du fantasme, soit j’essaie de faire en sorte que la personne qu’on shoote soit encore davantage elle-même, je ne cherche pas à me cloner.

Un uniforme de prédilection au quotidien ?
Si seulement ! Non, je n’ai pas d’uniforme mais il y a quelques pièces vers lesquelles je reviens toujours. Un pantalon noir Giorgi Rostiashvili, un caban bleu marine Balenciaga, époque Nicolas Ghesquière, des mules ou des ballerines Céline. J’ai aussi pas mal de tuniques en soie, de pulls un peu amples et de chemises Totême. Je ne veux pas trop me prendre la tête sur ce que je mets, j’ai envie que ce soit simple. Je passe déjà beaucoup de temps à me creuser la tête pour mes séries mode, et à mes yeux, c’est plus important que mon propre style.

Une figure de référence mode ?
Ma muse, c’est ma grand-mère.

La pièce la plus malpratique de ta garde-robe ?
Je me suis débarrassée de la plupart des trucs que je trouvais peu pratiques ou inconfortables. Mais j’ai une magnifique paire de chaussures à talon Alaïa dont je ne me séparerai jamais. Elles ne sont pas si inconfortables que ça d’ailleurs, mais on a vu plus pratique.

Style Story / Columbine

fashion columbine style story garance dore photo

fashion columbine style story garance dore photo

Ta marque préférée en 2016 ou celles que tu as découvertes ?
C’est difficile de n’en choisir qu’une seule. J’adore JW Anderson et Céline. Mais récemment, j’ai découvert des pulls oversize de chez Studio Nicholson, je les adore. Il y a aussi les chaussures Martiniano. Les chaussures plates et les talons. Je viens de recevoir une paire de B.O. Faris qui sont sublimes. Et les bijoux Ana Khouri.

Tu as cofondé Space Matters, un site aussi sublime qu’intelligent qui se veut une source d’inspiration. Comment l’idée vous est-elle venue et qu’espérez-vous que les gens en retireront ?
Je crois qu’avec Lisa et Nike, qui sont mes associées, on en avait un peu marre des blogs. Pas des blogueuses, mais des blogs, de la façon dont tout finissait par se ressembler. On avait envie de créer quelque chose de différent, un endroit auquel des gens dont on aime le travail pourraient apporter leur contribution en partageant un morceau de leur univers. Une façon d’offrir un petit aperçu de la personnalité de ces femmes admirables. A mesure qu’on contactait ces femmes, c’est devenu assez vite une forme de sororité, une chaîne de solidarité et d’inspiration partagée. C’est vraiment un très beau projet. J’espère que Space Matters continuera à être un lieu de rencontre et d’échange d’idées, une source d’inspiration créative.

Allez, questions-réponses rapides !

Talons ou plat ? Plat.

Jupe ou robe ? Robe.

Lac ou océan? Océan !

Séchage au sèche-cheveux ou à l’air libre ? Séchage à l’air libre.

Minimaliste ou maximaliste ? Les deux !

A poil(s) ou à plumes ? A poil !

Réglisse ou fika ? Fika !

fashion columbine style story garance dore photo

Pull bleu, Toteme ; Pantalon à plis noir, Stella McCartney / Veste bleue, Ganni ; Pantalon noir, Giorgi Rotiashvili ; Pull noir, Filippa K ; Escarpins noirs, Céline ; Sac noir, Marimekko / Chemisier blanc, Balenciaga ; Jean, Giorgi Rostiashvili ; Chaussures plates, Céline / Accessories: Collier, Tuza ; Mini-sac noir, Stella McCartney ; Cabas marron, Mulberry ; sac à cordons, Marimekko ; Chaussures ouvertes, Balenciaga ; Lunettes, Prada

9 comments

Ajouter le votre

From the Archives

The Hair Diaries
  • The Hair Diaries
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
10 Years of Messy Hair

10 Years of Messy Hair

The Update #5

The Update #5

haircstasy hair ari westphal curls beauty garance dore photo

Haircstasy!

beanie or bust winter running garance dore photos

Beanie Or Bust

neada jane the chop and change bumble and bumble garance dore photos

Chop & Change

hairprint garance dore beauty hair product photo

Hairprint

Now Hair This!

Now Hair This!

red braid bumble and bumble anthony turner proeza scholar fashion week hair garance dore photos

The Braid Debate

the impossible hair cut isabella emmack opening ceremony

The Impossible