fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_1

Style Story / Mia Rigden

2 years ago by

Mia Rigden est l’une de ces femmes qui, après vous avoir accueilli chez elle toute une matinée, ne vous laisse pas repartir sans un bocal de granola maison. Et ce n’est pas une image. C’est exactement ce qui est arrivé à Tori et Pia quand elles ont quitté la maison de Brooklyn de Mia, après avoir passé la matinée en sa compagnie pour le shooting de cette Style Story. Cet après-midi-là, des crounch-crounch tentateurs ont résonné dans l’atelier, ça venait du bureau d’à côté, celui de Tori. A ma tête, elle a vite compris qu’elle devrait partager son butin avec moi (elle n’était pas hyper enthousiaste, c’est quand même la fille qui est capable de dire « c’est trop mignon » devant une photo de pain). Le bocal n’a pas fait la journée. Logique quand on sait que Mia est la fondatrice de Rasa, une communauté bien-être rassemblée autour d’une vision personnalisée de la santé. Ouvrez l’œil cet été, on retrouvera Mia dans notre nouvelle rubrique de recettes, The Essentials. En attendant, la voici !

fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_3

fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_2

Ton style en 3 mots.
Ludique, décontracté, un peu sportswear.

Qu’est-ce qui compte le plus en matière de style : le confort, la beauté ou l’innovation ?
Le confort. Je ne travaille pas dans un bureau, du coup, au quotidien, j’ai une tenue de base. Si je ne suis pas dans un ensemble Outdoor Voices, mon uniforme, c’est jean, tee-shirt, veste en cuir et Vans montantes. Mais j’aime aussi m’habiller de façon plus élégante quand j’en ai l’occasion.

La pièce la plus précieuse que tu possèdes ?
Une bague qui a appartenu à ma grand-mère. J’adorais cette bague depuis ma plus tendre enfance et un jour, elle me l’a donnée. Ma grand-mère était une femme exceptionnelle. Elle est devenue diététicienne dans les années 30 et elle s’est formée au bien-être bien avant que ça soit tendance. J’adore porter sa bague. Ça me fait penser à elle.

Style Story / Mia Rigden

Une figure de référence pour le style ?
Depuis dix ans, j’ai une véritable obsession pour tout ce que porte Sienna Millers.

Des pièces que tu ne portes jamais ?
Je ne suis pas très décolleté (sur moi), donc peu de chance de me croiser avec un décolleté plongeant.

Tu es New-Yorkaise mais on sent quand même une forte inspiration californienne dans ton style. D’où est-ce que ça vient ?
J’ai grandi en Californie – j’ai ça dans le sang ! J’adore New York, mais mon cœur est sur la côte Ouest.

fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_6

fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_5

On a parlé de tes trouvailles déco, comme ces lampes dénichées à Barcelone ou ce tapis qui vient d’une petite boutique à Brooklyn. Tu peux partager quelques anecdotes avec nos lecteurs et nous dire comment tu as conçu la décoration de ta nouvelle maison à Bushwick ?

Mon mari est anglais, je suis originaire de Californie et on a vécu quelques années en Asie, donc on a eu la chance de beaucoup voyager. Dans la maison, les choses auxquelles on tient le plus sont celles qui ont une histoire, qui nous rappellent un endroit qu’on a visité ou bien des moments précieux. Mon mari vous dira que la plupart des idées déco viennent de lui, mais je dirais que c’était plus une collaboration. Il est quand même très doué pour ça, j’avoue.

On voulait un bel espace pour recevoir, avec une cuisine qui serait le centre de la maison. Dès qu’on a vu cette maison, on a su qu’elle était pour nous. La décoration, ça a été un processus long mais on s’est bien amusés. On a commencé par deux tapis persans overdyed qu’on a dénichés chez Heirloom à Williamsberg. Cette boutique, c’est le paradis des amoureux de tapis.

Notre mobilier est un mix de contemporain et d’ancien, avec une préférence pour l’ancien. On va chez Adaptations et chez Porter James à Green Point chaque weekend – on a déniché des meubles superbes là-bas, ils nous ont même fait quelques pièces sur-mesure.

Mon mari aime le bois sombre et moi, le bois clair, alors trouver une table de salle à manger, ça a été un vrai casse-tête. Notre salle à manger est à l’avant de la maison et on adore organiser des dîners, donc on voulait quelque chose qui se détache du reste du mobilier, une pièce d’exception. Un weekend, on se baladait dans Brooklyn Heights et on a repéré une magnifique table miroir ancienne chez Holler and Squall – fin du dilemme autour du bois, parfait. Elle a quelques imperfections mais à mes yeux, c’est ce qui fait tout son charme.

fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_8

fashion_style_story_mia_rigden_atelier_dore_7

Style Story / Mia Rigden

J’aime beaucoup ton approche de la santé, très ouverte. Est-ce que cet état d’esprit influence ton style personnel ?
Pour moi, mener une vie saine, ça englobe tout ce qui fait que tu te sens bien, et j’aime penser que mon style reflète aussi cette idée. Que ce soit pour mon petit déjeuner ou mes chaussures, j’ai envie de prendre du plaisir et je ne me prends pas trop au sérieux. Ma garde-robe, c’est aussi une façon de prendre soin de moi. C’est peut-être juste pour justifier mes virées shopping mais quand je porte quelque chose dans lequel je me sens bien, ça me booste pour la journée.

Jeans, Levis; top, Caroline Constas.

Polka dot shirt, vintage; t-shirt, Creatures of Comfort; jacket, Acne; earrings, Aurelie Bidermann; shoes, Castañer.

Jumpsuit, Zimmerman; platforms, Stella McCartney.

Watch, Gucci; bracelets, Celine; bracelets, Jennifer Fisher; rings, Cartier wedding band; custom engagement ring; ring, Catbird.

3 comments

Ajouter le votre
  • Simple and superb!

  • Dear Atelier,
    I feel like I am losing you.
    Is there such a thing as too much content? Maybe. Too many topics, too many different people portrayed…I don’t know how you say it in english but I feel like « vous vous dispersez ». I think that a site which is more focused feels more personal, and it also brings more engagement from your readers.
    Of course, this is just my personal opinion, and probably influenced by the fact that I am not a new reader but a decade long one.
    Anyway, despite the critique, these photos are beautiful, but I just feel that it misses something real/personal.
    Regards,

  • Wow I don’t recognize this site. I came back after a while – at least a year of not visiting. I’m a big fan of Garance, an early follower of her blog and wanted to catch up, however she is nowhere to be found on her own site. I guess things change. Interesting mix of ladies and lovely photos- but something is missing. This is too curated for my taste. I agree with the previous comment from B. posted above (from May 2018), it doesn’t feel personal anymore. Oh well… Just a thought from an old friend.

From the Archives

This or That
  • This or That
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
atelier dore this or that summer sandals chunky sandals vs. delicate sandals

This or That / Sandal Edition

This or That: American or Française?

This or That: American or Française?

atelier dore this or that lingerie lace or cotton sex month

This or That / Lingerie Edition

This or That / Blush vs. Bronzer

This or That / Blush vs. Bronzer

This or That: The Beanie

This or That: The Beanie

This or That: Nails

This or That: Nails

This or That

This or That

This Or That

This Or That

Silja Danielsen Photo

This Or That: Low Knot or Top Knot