1_ATELIER_DORE_FASHION_LA_THRIFT_STYLING_PATRICIA

The Thrill of the Thrift

4 months ago by

Photos Kate Berry

Je suis sûre que vous vous souvenez de la Style Story de Patricia, publiée il y a quelques temps. Elle nous avait fait découvrir un de nos nouveaux concepts préférés “bobo à petit prix”. Nous voulions évidemment en savoir plus (et vous aussi !!l). Nous lui avons donc demandé plus de détails. Et voilà ! Le guide de la friperie, par la reine du “bobo à petit prix” en personne.

______________

Quand j’ai commencé à faire du shopping dans les friperies, ce n’était pas parce que c’était cool mais parce qu’on était en 2005, que j’étais au lycée et que je gagnais le salaire minimum, que Teen Vogue me disait que toutes les Françaises portaient du vintage, et que les boutiques vintage avec leurs produits soigneusement sélectionnés avec des prix fixés en conséquence ne m’étaient tout simplement pas accessibles.

Audacieuse et innocente, à 17 ans à peine (la jeunesse !), je me suis dit que je pouvais parfaitement faire ma sélection moi-même après tout.

J’ai commencé à flâner dans les friperies, au grand désarroi de mon père philippin – même s’il est progressiste. Fouiller dans des donations n’est pas vraiment un signe de succès, et c’est ce qui comptait encore pour nous, des immigrés récemment installés au Canada. Il m’a interdit cette pratique.

Il était loin de se douter que faire les friperies deviendrait une activité familiale sacrée dix ans plus tard et que l’interdiction, vouée à l’échec dès le début, ne durerait pas longtemps.

Comme tous les débutants en friperie, je me suis lancée avec moins de vision qu’une tortue à peine sortie de son oeuf. J’attrapais tout ce qui ressemblait de près ou de loin aux vêtements que je voyais dans les magazines, sans vraiment faire attention à la qualité et à la coupe. Pendant mes premières années de friperie, je suis passée par plus de styles vestimentaires que Carrie Bradshaw dans les six saisons de Sex and the City.

Heureusement, treize ans de dévotion quasi-religieuse à mon passe-temps favori de bobo à petit prix m’ont permis de mettre au point quelques règles de base. Je vous les dévoile pour vos bonheurs de fripes.

atelier dore patricia lagmay how to thrift shop

atelier dore patricia lagmay how to thrift shop

atelier dore patricia lagmay how to thrift shop

Règle #1: Faites attention au tissu.

Le but, quand on fait les friperies, c’est de trouver des vêtements de qualité pour un bon prix. Si vous achetez quelque chose uniquement parce que c’est bon marché, alors vous vous retrouvez effectivement à acheter les déchets d’un autre. Puisque le tissu est la seule partie d’un vêtement que vous ne pouvez pas changer (nous en dirons plus sur ce qui peut être changé plus tard), c’est le premier critère que j’utilise pour faire le tri dans des rayons entiers des erreurs du passé.

Règle #2 : La coupe est importante, mais il n’est pas nécessaire qu’elle soit parfaite.

C’est à ça que servent les tailleurs. Si une pièce est bien coupée, mais qu’elle serait mieux avec une taille plus marquée ou un ourlet plus court, vous pouvez l’acheter et la faire modifier. Un passage bon marché chez la couturière peut vous permettre d’avoir un vêtement (quasiment) sur mesure pour une petite fraction du prix.

Règle #3 : Comme le dit toujours List It guy sur HGTV – l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement.

Les friperies de Downtown sont souvent très fréquentées. Pour les vraies bonnes affaires, partez en banlieue. Pour les vraies, vraies bonnes affaires, allez dans les banlieues avec une population riche vieillissante (réfléchissez, où Bunny MacDougal irait-elle faire don de ses vêtements ?).

Règles #4 : N’oubliez pas les rayons hommes et garçons.

En plus de fréquenter les rayons d’autres tailles (cf. Règle #2), je vais toujours voir ces rayons à la recherche des versions originales des pièces dont les designers de vêtements pour femmes s’inspirent (les vestes oversize et les belles chemises pour le premier rayon, les tee-shirts rétrécis et les vieux sweatshirts pour le second).

Règle #5 : Prenez des snacks !

Parce que tout est toujours mieux avec un snack et que tous ceux qui sont en chasse, de vêtements ou d’autres choses, s’en sortent mieux avec.

Et pour finir, une version abrégée de la liste de mes plus grandes découvertes pour vous motiver :

• Des mules Manolo tranquillement posées dans une friperie de San Francisco pour $30
• Une robe vintage Balenciaga (très vraisemblablement de l’époque Cristóbal) trouvée à l’Armée du Salut pour $7
• Deux jeans 501 parfaits des années 90 qui étaient vendus pour $2 l’unité
• Et plein d’autres avec des étiquettes qui ne vous diraient rien mais avec des coupes dont je ne me séparerai jamais (comme la petite robe noire et le sac à main que vous voyez ici).

Bonnes friperies !

14 comments

Ajouter le votre
  • Patricia’s style is just so perfect- I love the simplicity of it, lack of labels and minimal make up. I used to go to thrift stores a lot- coming from a small town it was either one of two shops where almost everyone bought their clothes, or a thrift store to try and look different. I still have a blue, men’s Dior shirt I bought there (and I still wear it).Nowadays I don’t have smooch time but my mum loves the thrill of a hunt and often gets something for me. Recently it was a button down skirt in the style of Jacket O, which I’ll be wearing with a henley t-shirt and sandals.
    Ana
    http://www.saschaandtheboys.com

  • Caroline 2 avril 2019, 9:57 / Répondre

    I would add that the only part that cannot be altered in any way is the shoulders.
    So, if you don’t like oversized and don’t feel like the shoulders fit, don’t go for it, because the tailor can’t fix it.

  • Lindy 2 avril 2019, 2:33

    You are absolutely right! However god knows how.. this seamstress a good one fixed the shoulders of a velvet YSL Bolero jacket I thrifted for pennies

    Again have Patricia reinstate her IG account. I am a serious thrifter and ga d found stunning everything.

  • Testing

  • Pleeeeezzzzz tell her to reinstate her IG account!!!!!!!! Love love her IG and thrift .. Style..eye… pleeeeezzzzzz?

  • I would add another tip…learn something about sewing. Knowing which alterations are inexpensive and which break the bank are super important. Keep in mind…too big may work but too small…no place to pull fabric from.

    I’ve never thrifted shoes…are there any tips for getting rid of the « eeewwww » factor?

  • Lindy 3 avril 2019, 3:06

    I have found tons shoes. Many stunning and new. If I look at them and think ewww then move on . Yr ewww will not change. If it is very lightly worn and you feel ok then use clorox / seventh generation wipes on inside and let them dry. With sneakers they have to be looking new with the insert removable to be washed.

    Also TIP.. dry clean wash immediately upon coming home to take care of lurking moth eggs.

    Patricia G you have a unique eye. Fashion and interiors. IG please??
    From someone who has not bought new in10 years and has a gorgeous high end wardrobe.

  • Speaking of Sex and The City, that outfit is a perfect « Charlotte ». Especially the super-bare shoes. The total inverse of the covered-foot, block heeled shoes that have dominated the last few years.

    I know this is a trend – an aesthetic – that is on the way back « in. » I’m just not sure my feet are ready for the tottering after all these years of comfort.

  • This article comes right after a visit to Wellington, NZ where I came across a number of good thrift stores. I found a couple of unique and super cool pieces. I was thinking I should resolve to only thrift for a year. I already have a nice wardrobe and wouldn’t mind a) spending less and b) adding items that are a bit different. I’m also keenly aware that constant buying has an impact on our environment. Great article and great style. Thanks!

  • I can not believe that today’s outfit cost so little. It looks very charming and chic. Clean lines and minimalism are my favourite traits.

    Debbie from Luxury Leather Goods

  • So good to see you again, Patricia! Hope to see more of you soon.

  • Nancy Athens GR 3 avril 2019, 2:27 / Répondre

    From a person that thrifts and hasn’t bought new for a looong time: please post more on the thrifting topic. My coolest find was a pair of sneakers Y3 Rhita all leather

  • Great tips for thrifting! I have found a love for the treasure hunt that comes with thrifting, as I no longer shop at retail stores (as I am on a journey towards zero waste!). I have found such interesting things, and I definitely agree that some locations result in better finds (and prices!) than others! Thanks for sharing!
    -Jenna ?
    Stay in touch? The Chic Cupcake

  • Love it! And the best part is to claim the best spoils for the lowest price.

    My best find ever? I went into my local thrift store looking for a raglan sleeved raincoat. That year there was nothing but trenchcoats in the stores, and belted coats look awful on me. I popped in to see what I could find. Walked out with a Burberry balmacaan in my size for $17!

    I have great luck with shoes too, probably because I have big feet! I often find brand new or almost brand new in my size in amazing brands. Best find was brand new Camper knee high boots for $15 – plus I had a coupon! Found some sharp looking Sigger Morrison flats a few weeks ago for $6 bucks.

    But my sister is the thrifting QUEEN! She has multiple Hermes scarves, all found for a song.

From the Archives

La Plage
  • La Plage
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned

Beach on the Brain

atelier dore market story hats summer swim

Summer Hats

The Surf Lodge

The Surf Lodge

Net A Porter Atelier Dore

A L.A. Holiday

Down to Earth Swim

Down to Earth Swim

The Sun

The Sun

Sun

Sun

body happy garance dore photo

Body Happy

Beach Bum

Beach Bum