DORE_FASHION_STYLE_STORY_HUDSON_BEHIDA_DOLIC_6

Three Looks with Behida Dolic

5 months ago by

Behida, Behida, Behida… Par où commencer ? Cette femme fait rêver. C’est une déesse. Une guerrière.

C’est une chapelière exceptionnelle, une créatrice avec un oeil affûté. Elle est née en Bosnie, a fui pendant la guerre et s’est installée à Hudson, dans l’état de New York.

Elle confectionne des chapeaux et des robes avec amour, à la main, et s’est fait une place dans la communauté de Hudson comme dans le mouvement de la slow Fashion.

Behida a survécu à un cancer, elle a surmonté les difficultés avec une grâce inimaginable, sans jamais perdre de vue ses passions et objectifs. Son énergie débordante et la fantaisie qui la caractérise sont contagieuses et inspirantes !

Nous avons tous beaucoup à apprendre de Behida. Bonne rencontre !

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

Ton style personnel en trois mots.

Cinéma de la nouvelle vague. Le style français des années 1960 me correspond parfaitement.

Tu as toujours été chapelière et tu te lances maintenant dans les robes. Où as-tu trouvé l’inspiration pour tes collections ? Tu tiens aussi à la fabrication à la main, peux-tu nous en parler ?

Je suis chapelière depuis longtemps mais j’ai toujours rêvé de créer des vêtements qui iraient avec mes chapeaux. Et mon rêve est enfin devenu réalité. Aujourd’hui, ma boutique est pleine de robes poétiques en lin, de chapeaux de paille et de sacs. J’ai toujours été inspirée par les histoires romantiques. Je voudrais que les femmes qui sortent de ma boutique se sentent belles et aient l’impression d’être dans leur propre monde, un monde qui ressemble à la Provence, aux fleurs et à la poésie. Je tiens à faire mes chapeaux à la main parce que c’est mon art, et mon art, c’est ma vie.

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

Tu es habituée au changement, au besoin de s’adapter. Quand tu as perdu tes cheveux pendant la chimiothérapie, tu as pris ça comme un moment pour te réinventer, toi et ton look. Comment as-tu vécu cette aventure intérieure ? Et d’où penses-tu que cette force t’est venue ?

En tant qu’êtres humains, nous avons une capacité d’adaptation remarquable. Vous seriez surpris de voir tout ce à quoi on peut s’habituer quand on n’a plus le choix. Quand j’ai perdu mes cheveux à cause de la chimio, j’ai beaucoup souffert à cause de ça, entre autres choses. Mes longs cheveux m’avaient toujours permis de me sentir féminine et belle. Le cancer force à éliminer toutes les choses superficielles, jusqu’à ce qu’il ne reste rien d’autre que la vérité. On se retrouve, seule face à son âme, à serrer les mains et à rechercher la lumière, la vie et la beauté partout où on peut les trouver. Et c’est ce que j’ai fait. J’ai commencé à créer des choses qui me permettaient de me sentir belle. La première étape était de créer des robes avec de très grands cols. Les grands cols ont quelque chose d’unique, avec un crâne chauve, ça semble très féminin. J’ai appris, à force de répétition, que si on ne peut pas obtenir quelque chose, on peut toujours fermer les yeux et demander de l’aide à son coeur et à son âme pour créer ce qu’on souhaite. Ma créativité m’a aidée à m’adapter, persévérer, à traverser la vie grâce à la peinture.

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

Qu’est-ce cela signifie, à tes yeux, de faire partie de ce groupe de fabuleuses femmes créatives et cheffes de petites enterprises ?

Je me sens honorée de faire partie de cet incroyable groupe de femmes. Les gens ne se rendent pas compte quand ils arrivent à Hudson, que la quasi-totalité de la ville est dirigée par des cheffes d’entreprise. Je trouve ça fantastique ! Je suis née en Bosnie, où j’ai grandi, et là-bas, les femmes n’ont pas la chance de pouvoir devenir artistes, entrepreneures ou cheffes de petites entreprises. Comme vous pouvez vous en douter, Hudson est comme un rêve devenu réalité pour moi.

Qu’est-ce qui t’attend maintenant ?

Il y a tellement de belles choses dans mon futur, et j’en ai une vision très claire. Je vais créer des robes et des chapeaux pour les femmes du monde entier. Mon cancer ne reviendra jamais ! Je vais continuer à développer mon entreprise et je vais ouvrir une boutique à LA, et une autre en Europe. Et un jour, je déplacerai tout le processus de fabrication de New York en Bosnie, pour pouvoir offrir des jobs à des femmes qui me ressemblent, et je vais contribuer au traitement du cancer du sein, la première cause de mortalité des femmes en Bosnie. Et je vais continuer à aspirer à rester fidèle à moi-même et créer de la beauté dans ce monde, tant que je vivrai.

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

dore three looks with behida dolic hudson upstate new york style story

Behida’s shop can be found at 610 1/2 Warren Street in Hudson, New York, and online here. And be sure to stay updated on her latest wisdom + adventures via Instagram, here!

17 comments

Ajouter le votre
  • J’adore le chapeau, est-ce qu’elle livre par colis svp ?

  • Wei Lihua 30 juin 2019, 11:56 / Répondre

    Hi Linne and Behida

    Thank you for this beautiful and touching story.

    I am very moved.

    Wishing you all the best, Behida!

  • I really would like to get to know the writers at Doré better. We know their voices and words but what about their style? I’d love to read a post like this about one of the writers. Or even more from Garance about her personal style.

  • Quelle femme courageuse et talentueuse
    Ses vêtements sont très beaux ainsi que les chapeaux .

  • Behida is beautiful, inside and out.

  • omg, what an inspiring woman Behida is…a cancer survivor and a designer…and oh so gorgeous. She looks amazing with that pixie. I love her outfits too. The sailor look is so Parisian chic and the red dress outfit is stunning.

  • Je suis tres touchee par la vie, le courage et le talent de cette artiste.
    Les photos sont belles mais celle de Behida avec la robe rouge est magnifique !

  • I have read so many articles or reviews about
    the blogger lovers but this post is genuinely a nice piece of writing, keep it
    up.

  • Behida is a gem of an artist. Her hats are mostly responsible for my summer style.

  • Very beautiful and profound. Thank you both.

  • As a Bosnian born and raised, I’m proud to see a woman from this part of the world thrive and succede and also being such strong and inspiring individual in every way. However I must say that it’s not impossible for a woman to be a succesful enterpreneur and a business owner in Bosnia, at least not any more or less than it is for a man. It’s a country that is dealing with post communist transition into capitalism, terrible corruption and to some extent still effects of war, even 24 years after it, but women here are often primary bread winners in the family and more business minded then men.

  • Senka,
    I am sure things are much different now than they were when I lived there. Especially in the big cities. When I lived there women had no opportunity at all. Sad but true.

  • Very moving and important. Clothes are beautiful as is the dog. What breed is he/she?

  • Where are those lovely shoes from?

  • Jorge Alexandre Teixeira 2 juillet 2019, 7:22 / Répondre

    Well Done, Behida!!! I took a peek at your work, read this conversation with Linne…I can only wish you the Best!!!
    *_*

  • Dear Behida
    Another Bosnian born and raised, living far away , wishing you feeling contented and happy ! Cherish your resilience and gift of being able to create! Be inspired by your nurturing environment ( including your gorgeous dog) as well as rich and beautiful Bosnian heritage !

  • Dear Behida,
    Here is one more Bosnian, happy to find you and get to know you thanks to Dore! Your story is inspiring and I hope you will manage to fulfill all your dreams and really bring your brend to Bosnia, have people there know your story and your brend, and become part of it.

From the Archives

Holiday Gifting
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
Hill City

Hill City

Deb Watson’s Guide to Giving

Deb Watson’s Guide to Giving

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

lessons in gifting steven alan presents expert series garance dore photos

Lessons In… Gifting