People Making Things

Brins Jam

5 months ago by

Brins Jam

Il y a quelques semaines, je suis allée à Hudson, au nord de l’état de New York. Je suis tombée amoureuse de la ville et je me suis dit, très consciemment, qu’il fallait absolument que je déplace toute ma vie pour emménager là-bas. J’ai partagé ce fantasme ridicule avec une des femmes formidables rencontrées là-bas et elle m’a répondu : “Fais-le ! Pars à la campagne pour faire de la confiture ! Tu pourrais lancer une entreprise de confiture !” Je ne sais pas du tout ce qui, à ce moment précis, l’a poussée à parler de la confiture en particulier comme idée de business pour me convaincre de quitter ma très agréable vie à Manhattan — mais je dois bien reconnaître que ça faisait rêver.

Et voilà que, quelques semaines plus tard, je rencontre Candice – une femme qui fait exactement ça ! Elle est le cerveau et l’âme de BRINS, une délicieuse gamme de confitures et de marmelades, faites ici-même à Brooklyn (elle n’a même pas eu besoin de quitter New York pour se lancer dans cette carrière de rêve !).

Candice et moi, nous nous sommes tout de suite bien entendues. Nous avons partagé nos histoires de nostalgie, l’impression d’être une nouvelle arrivante à New York, et puis ce que ça fait de se construire un foyer à New York. Nous avons tous nos petites astuces pour réussir à créer cette impression. Et pour Candice, c’est la confiture. Elle a grandi en Louisiane, et faire des confitures – avec les ingrédients que lui envoie sa mère, cultivés dans son propre jardin familial – était pour elle un moyen de se sentir chez elle.

Après avoir travaillé presque 10 ans dans l’univers dynamique de l’architecture, Candice a décidé de mener une vie qui lui semble plus en accord avec elle — et elle a créé BRINS. Le résultat est FANTASTIQUE. C’est-à-dire, vraiment délicieux. Je n’étais pas vraiment fan de confitures avant mais maintenant, je me surprends à goûter tous les différents parfums de BRINS, à en mettre dans mon thé, dans l’assaisonnement de ma salade, et même dans une sauce pour des légumes sautés !

Candice nous raconte ci-dessous son histoire et nous donne quelques conseils sur ses façons préférées de manger de la confiture !

________

Qu’est-ce qui t’a poussée à abandonner ta vie dans l’architecture et à te lancer dans les confitures ?

J’ai travaillé pendant 10 ans comme architecte. A mes débuts, je faisais très attention aux théories architecturales : les relations entre l’espace, les sens, les symboles et la manière dont l’agencement de ces éléments nous aide à mieux nous comprendre. J’adorais l’architecture de magasins de luxe parce que je pouvais passer beaucoup de temps à étudier les matériaux et les détails de ce qui constitue différents modes de vie. J’avais le pouvoir de reproduire non seulement les aspects physiques de ces styles, mais également les émotions qui y étaient liées. C’était un boulot génial mais au bout de 10 ans, j’étais prête à passer à autre chose. Je n’apprenais plus rien et je voulais trouver d’autres manières de continuer à avancer. J’avais l’habitude de faire des confitures en rentrant chez moi, c’était une façon d’occuper le temps après une longue journée de travail. Je me suis rendu compte que c’était l’étape suivante, que ça me permettait de créer un lien entre les sens et une histoire, puis de prendre du recul pour regarder les gens s’en servir comme outil pour créer leur propre histoire, soit exactement ce que je faisais avec l’architecture. Je n’ai pas du tout l’impression d’avoir abandonné l’architecture, c’est simplement une toute petite partie de la pratique – du moins, telle que je la voyais.

Pourquoi les confitures te donnent-elles l’impression d’être chez toi ?

Après tout, les fruits sont de petites capsules de soleil et de pluie, non ? Donc, dès le début, c’était littéralement un petit bout de Louisiane. Réussir à les préserver, à créer quelque chose qui soit immédiatement prêt pour le futur ou le partager avec d’autres, c’est quelque chose qui était très présent dans mon enfance. Mon grand-père s’occupait de bétail, avec un petit jardin et un champ de maïs. Je me souviens très bien, enfant, de m’être assise avec ma famille dans des chaises de jardin pour écosser du maïs pendant des après-midi entières, les visites matinales au boucher familial, et les journées qui s’ensuivaient, à emballer et préparer la prise du jour tous ensemble. C’était du travail, mais c’était aussi un moyen de communication et de partage. Et, à chaque visite, nous repartions avec des bocaux de légumes marinés. Le simple fait d’ouvrir un bocal ou de déballer de la viande pour le dîner nous ramenait dans le passé, dans la ferme, au moment où nous avions préparé quelque chose tous ensemble.

Je n’avais jamais fait de confiture ou de marmelade avant de partir de chez moi. Faire de la confiture était pour moi une façon instinctive de raconter mon histoire, l’histoire de chez moi, et c’est comme ça que tout a commencé.

Des idées de recettes créatives à partir de tes confitures ? Des assortiments préférés ?

Depuis peu, j’adore utiliser la confiture dans mon thé ou dans les assaisonnements de salade.

La Lemon Saffron est idéale le soir, après le repas, avec un thé Oolong ou Pivoine Blanche. La Cherry Chai est parfaite pour le matin, avec un thé corsé, comme le Assam ou le Ceylon et un nuage de lait (je préfère toujours le lait d’amande sans sucres ajoutés).

Je mélange la Rosemary Grapefruit avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre et j’en mets sur de la roquette avec du jambon de Parme. Et la Chili Pepper, pour la même chose mais un peu plus relevé, avec du kale ou des épinards.

1 comment

Ajouter le votre
  • « Fruits are little capsules of sun and rain » – just beautiful! Look forward to trying their jams.

From the Archives

DORÉ x THE OUTNET
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
  • Things I Learned
dore the outnet sophie auster

A Creative Life: Sophie & Spencer

Julie Houts Atelier Dore

The Crown Julie

Sag Harbor Summer

Sag Harbor Summer

A Brand and a Soul: Phillip Lim

A Brand and a Soul: Phillip Lim

Pardon my french pat cleveland garance dore photo

Embracing Your Freedom: Pat Cleveland

Mating in Captivity: Esther Perel

Mating in Captivity: Esther Perel

Friendship, Support and Self-Deprecation: Rose & Laura

Friendship, Support and Self-Deprecation: Rose & Laura

Episode 5: Art of Entertaining: Gad Elmaleh and Alireza Niroomand

Episode 5: Art of Entertaining: Gad Elmaleh and Alireza Niroomand

Pardon My French Garance Dore Isabel Marant Caroline de Maigret photo

Episode 4: La Parisienne with Isabel Marant & Caroline de Maigret