Mini City Guide

DETROIT

3 years ago by

DETROIT

Written by Elizabeth Swanson

L’année dernière, j’ai quitté New York City pour emménager dans ma ville d’origine, Détroit (ou plus précisément, Grosse Pointe, une ville au bord de l’eau à 10 minutes de la ville que vous connaissez peut-être à cause de Grosse Pointe Blank ou de Virgin Suicides). La première chose que tout m’a le monde m’a demandé, c’est si je m’ennuyais. Tout est possible à New York : des sushis à minuit ? Bien sûr. Des tickets pour Broadway au dernier moment ? Pas de problème. Une nuit improvisée au piano bar Bemelmans un mardi soir ? Pourquoi pas ? “Showtime” pendant votre métro du matin ? Non je blague, ça, ça ne me manque pas. Mais à Détroit, j’ai découvert la ville comme si c’était la première fois. J’ai passé beaucoup de temps ici enfant. Ma mère a grandi ici, et ses parents libanais aussi. Ma grand-mère vivait rue Heidelberg, une rue connue pour être le site du controversé projet Heidelberg.

J’ai eu droit à de nombreuses histoires sur le Détroit d’avant, au moment du boom de l’industrie automobile, quand Motown produisait succès après succès, bien avant les émeutes de 1967 et le long déclin de la ville pendant mon enfance. Ma grand-mère et ses soeurs s’habillaient pour aller déjeuner et faire du shopping dans le grand magasin Hudson. Elles prenaient le tramway pour aller pique-niquer à Belle Isle, le Central Park de la ville. C’était une ville en ébullition, pleine de promesses, de culture, d’immigrants et de richesses ; cette ville était l’incarnation vivante du rêve américain.

Aujourd’hui, de vieux bâtiments incroyablements beaux et autrefois abandonnés sont réinvestis pour y faire de nouveaux restaurants, des hôtels, des bars ou des lieux de performance. Les gens aiment dire que la ville est en pleine renaissance. Mais ne le dites pas aux vrais habitants parce que pour eux, la ville a toujours été cool. En réalité, le vrai charme de la ville tient à ses habitants eux-mêmes. Les habitants de Détroit sont gentils, fiers de leur ville et beaucoup ont répondu présents pour se soutenir mutuellement pendant les années les plus dures de la ville. Ils ont créé des lieux d’art, des jardins communautaires, ils ont nettoyé les parcs, lancé des programmes de mentoring. C’est vrai que ce sont ces gens qui font de Détroit ce qu’elle est. Mais vous allez bientôt le voir de vos propres yeux !

Logement

Réserver une chambre au Detroit Foundation Hotel. C’était autrefois la caserne générale des pompiers dans les années 20 et le bâtiment néoclassique a gardé les portes rouge pompier (j’ai une faiblesse pour les vieux bâtiments – je suis une nostalgique, j’adore les ambiances – et l’architecture célèbre de Détroit est une source constante d’inspiration). Les chambres ont une décoration très minimaliste et on retrouve des produits Le Labo dans la salle de bains. Le matin, descendez à The Apparatus Room pour le petit-déjeuner – c’est un des meilleurs restaurants de la ville. (Parenthèse : si vous venez après décembre, l’Hotel Shinola qui doit ouvrir bientôt sera peut-être un concurrent sévère pour The Foundation. Il est censé avoir un bar à bières, un restaurant italien et, bien sûr, un magasin Shinola juste à côté.)

Manger

Détroit est devenue une destination pour les foodies. Je ne suis pas une foodie – je ne suis pas trop difficile pour manger – mais certains restaurants proposent des combinaisons si incroyables qu’ils me font planer (Est-ce comme ça que parlent les critiques culinaires ? Ahaha). Mais avant de commencer à citer les noms d’endroit cools, il faut que vous sachiez que Détroit accueille la plus grande population originaire du Moyen-Orient des Etats-Unis, et évidemment la meilleure nourriture du Moyen-Orient des Etats-Unis. Il y a des restaurants pas chers, qui ne payent pas de mine, et il y en a partout dans la grande région de Détroit : The Yemen Café, Cedar Garden, Cleopatra Mediterranean Grill, Lyla’s, Steve’s Back Room, Anita’s Kitchen. Mais si vous voulez vraiment la meilleure nourriture libanaise, vous pouvez juste venir chez ma mère.

La pizza de vos rêves ? Vous la trouverez chez Pie-Sci. Certes, ce n’est qu’une hypothèse, mais c’est vrai. Ils s’adaptent à vos exigences alimentaires – sans produits laitiers, vegan, sans gluten, végétarien – et même si vous pouvez facilement construire votre propre pizza, ils ont aussi des créations vraiment spectaculaires, comme la Folle-pizza-au-chou-fleur, la Toux-à-la-fraise et la La-Noix-de-cajou-contrôle-ma-vie. Mais si vous êtes plutôt du style classique margherita, il y en a aussi.

J’étais avec ma famille la première fois que je suis allée au Selden Standard. Nous étions tous morts de faim et le menu façon tapas nous a facilement permis de quasiment tout commander. Imaginez : poulpe grillé avec menthe et amandes, brochettes d’agneau, carottes cuites dans du beurre brun et du yaourt…). Je n’y suis pas encore allée pour le brunch mais ma soeur si, plusieurs fois, et elle jure que c’est incroyable.

Ou vous pouvez aussi aller à Parks & Rec, un diner classique qui sert des brunchs toute la journée mais avec des mélanges surprenants, comme le bacon d’agneau (promis, c’est délicieux) et des donuts de gaufre avec de la confiture, de la pistache grillée et du sucre en poudre.

Grey Ghost et Parc sont tous deux spectaculaires pour le dîner. Parc sert de la nourriture américaine mais avec un twist français – je suis obsédée par leur truite, servie avec de la butternut et des graines de potiron – et Grey Ghost a le meilleur burger du monde. Oh ! Je ne peux pas oublier Chartreuse. Je suis allée le week-end dernier dans ce petit restaurant français et leurs boulettes d’agneaux sont incroyables.

Sortir

Cliff Bells est le plus vieux jazz bar de la ville et selon moi, le comble du romantisme, que vous soyez seul, avec des amis ou avec l’élu de votre coeur. J’y suis allée pour un rendez-vous l’automne dernier, quand la température était fraîche. Nous avons commandé une bouteille de vin rouge avec une assiette de frites et c’était magique. Nous avions l’impression d’être transportés dans les années 30. Ghostbar est un autre lieu historique avec beaucoup de caractère. Situé en haut d’un magnifique et iconique manoir de Détroit, le Whitney date de 1894 et on dit qu’il est hanté. Pas besoin d’en dire plus.

Pour les nouveaux bars, Kiesling a les meilleurs cocktails et Two James est la première distillerie de la ville depuis la prohibition. La décoration est en bois, c’est clair et lumineux, ce qui en fait le meilleur endroit pour passer son dimanche après-midi, surtout quand il y a de la musique live.

Et si vous voulez vous habiller pour une soirée au théâtre, vous êtes au bon endroit : vous pouvez choisir entre le Michigan Opera Theatre, le Fisher Theatre, le Fox Theatre, le Masonic Temple, ou le Detroit Symphony Orchestra.

Shopping

Ma soeur m’a fait connaître cet endroit magique qu’est le Detroit Clothing Circle – à chaque fois que je la complimentais sur un haut/robe/jupe/paire de chaussures, ça venait toujours de DCC. Ils ont la sélection la plus chic de vêtements vintage, et pour des prix incroyables. Je n’en suis jamais sortie les mains vides.

Ma mère avait l’habitude de nous emmener, avec mes frères et soeurs, à la librairie de livres d’occasion et de livres rares John K. King – elle existe depuis des années. Se perdre dans les labyrinthes au milieu de plus d’un million de livres, sur quatre étages immenses, est une manière parfaite de passer son dimanche après-midi.

C’est très agréable aussi de flâner chez Shinola et City Bird, que vous vouliez acheter des produits made in Detroit pour vous-même ou vos amis. Chez City Bird, cherchez les produits de beauté de Detroit Rose – ils font de super bougies, masques pour le visage et sérums.

Explorer

A l’époque où je vivais dans l’Upper West Side, j’étais juste de l’autre côté du parc par rapport au Metropolitan Museum of Art. J’y allais souvent et je prenais immédiatement l’ascenseur pour aller dans la section des impressionnistes. Maintenant, le musée où je vais le plus souvent est l’immense Detroit Institute of Arts. Ils ont aussi un café charmant, parfait pour faire une pause café ou même pour prendre votre ordi et écrire, j’ai vu des gens le faire plusieurs fois. (En plus, ils ont du vin et de la musique live tous les vendredis soirs).

Les immeubles Fisher et Guardian feront un sujet génial pour Instagram, les immenses arches et les fresques colorées à l’intérieur sont à couper le souffle. Pourquoi est-ce qu’on ne construit plus aujourd’hui les immeubles avec autant d’attention et de fierté qu’avant ?

Et pour un peu d’air frais, allez marcher au bord de l’eau, là où vous pouvez voir le Canada juste de l’autre côté de la rivière. De là vous pouvez aussi aller au Dequindre Cut, une ancienne voie ferrée transformée en chemin de balade urbaine. Il est orné d’oeuvres d’art et de graffitis et c’est un endroit très sympa pour une promenade à vélo. Prenez aussi du pain, du fromage et du vin et allez pique-niquer au parc de Belle Isle. C’est une île sur la rivière Détroit avec plein de fleurs sauvages et de petits étangs. Là, vous avez vraiment l’impression d’être hors de la ville.

Je ne peux pas écrire un guide de Détroit sans mentionner l’historique Eastern Market, le plus grand marché en plein air du pays. On y trouve des vendeurs de produits locaux, de plats cuisinés, de confitures, de produits de beauté, de vêtements vintage et encore bien d’autres choses. Le samedi matin, prenez un beignet et un café à l’un des food trucks et partez en exploration.

Cafe

Comme obtenir sa dose de caféine est évidemment une part très importante de toutes vacances ou de tout weekend, cela mérite bien une section entière. J’adore Trinosophes, ce n’est pas seulement un café mais aussi un espace de performance avec de la musique live et des expositions artistiques. Ashe Coffee fait un très bon café glacé mais a aussi une incroyable sélection de thés si vous n’aimez pas trop le café et Avalon Bakery, comme son nom l’indique, vend aussi du pain fait maison et des plats cuisinés. Et en parlant de plats cuisinés… Sister Pie est le lieu parfait si vous prenez votre café accompagné d’une douceur moelleuse, comme une part de tarte.

3 comments

Ajouter le votre
  • Detroit is one of my FAVOURITE cities! I went to grad school in Windsor and we do the drive from Toronto a few times a year to eat, drink, and explore. I’ll be adding this to my list for next time. Other favourites: Gold Cash Gold (share a cocktail bowl and then come back for brunch in the morning), Cafe D’Mongos for a few potent late-night drinks, and the wall outside of Checker Bar for a photo (every single time).

  • Loved this article! I’ve never been to Detroit, but as someone with flyover state origins it’s so nice to see the Midwest featured. And now I’m craving Lebanese food, so thanks for that ;)

  • Merci pour ce partage, cette ville est fascinante. Et ça me donne envie de revoir le film Sugarman !

From the Archives

Winter Wonderland
  • Winter Wonderland
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
accessorizing outerwear atelier dore coats and jewels

Put an Earring On It

Coats, Coats, Coats!

Coats, Coats, Coats!

Winter Skincare

Winter Skincare

Rebecca on Mercer

Rebecca on Mercer

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

Jonathan Adler’s Guide to Gifting

The Gift of Giving Gifts

The Gift of Giving Gifts

fashion this or that gloves atelier dore photo

Pick a Hand

Long Coat Lovin’

Long Coat Lovin’

How to Wear A Dress in the Winter

How to Wear A Dress in the Winter