Let's Talk About

Heart-to-Hearts in Cars

1 year ago by

Heart-to-Hearts in Cars

Hier soir, j’ai dîné avec une amie à Rosemary’s. Et au passage, c’est un restaurant super mignon à NYC qui semble tout droit sorti d’un film de Nancy Meyers, et plus particulièrement The Holiday (merci à Vanessa pour la recommandation !).

Mais bref, elle a mentionné cet article que j’ai écrit sur mon amour des banlieues (un sentiment que nous partageons toutes les deux). Puis elle a continué en disant qu’elle en avait récemment parlé avec une autre amie, en mentionnant aussi les plaisirs et avantages de la vie urbaine, à part le manque de discussions à coeur ouvert en voiture. Et j’ai tout de suite su de quoi elle parlait. Il y a un art / une tonalité affective spécifique aux longues conversations en voiture. Si vous avez grandi en banlieue, vous devez connaître ce sentiment…

Vous voyez, ces vendredis soirs au lycée où vous alliez chercher une amie, avant d’aller dîner à Maggiano’s (qui, pour une obscure raison, était toujours à côté du centre commercial ?), faire une pause frozen yogurt, et de raccompagner votre amie chez elle et passer encore 45 minutes dans son allée, avec le chauffage, pour discuter en détails d’un sujet sentimentalement important. Ou bien les retours obligatoires de l’école primaire avec votre mère essayant d’avoir des réponses à ses questions “Comment était ta journée ? Il s’est passé quelque chose d’excitant ? Tu es si mélancolique en ce moment ? Des garçons mignons ?” avant de vous offrir une glace pour tenter de vous amadouer et vous faire parler. Ce que vous finissiez par faire avant de commencer bizarrement à pleurer ensemble en mettant Faith Hill à fond dans le garage.

Malheureusement, une conversation à coeur ouvert dans le métro, ce n’est pas pareil. Il y avait quelque chose de si confortable dans l’espace fermé de la voiture, comme si aucun secret ne pouvait passer la porte. ET c’était si réconfortant de savoir que vous pouviez vider votre sac et votre coeur auprès d’une amie avant de la ramener en toute sécurité chez elle, juste devant sa porte ! Pas besoin de “Ecris-moi quand tu es arrivée”.

Je n’ai pas encore vraiment trouvé ma version grande ville de la conversation à coeur ouvert en voiture. Un café n’a pas le même effet. Un parc peut fonctionner ou non, selon les conditions. Mon canapé ou celui d’une amie fonctionne mais aller jusqu’à l’appartement de l’autre peut prendre du temps et puis cela fait du bien de sortir de chez soi ! Le plus souvent, je me retrouve à raconter mes sérieuses angoisses existentielles ou mes réflexions à des amis au milieu de restaurants bruyants et bondés de Manhattan. Sans parler du fait que je suis très parano sur le fait de raconter des ragots en public !!! Pour être honnête, ça me semble vraiment Sex and the City mais cela fait peut-être juste partie de la vie en ville ?

Où allez-vous pour remplacer les conversations à coeur ouvert en voiture ?

3 comments

Ajouter le votre
  • I moved to the city this past year, and this post just made me realize the loss I sustained as a result. Long car rides with the base of my relationship with my boyfriend. We lived across our small town from each other, and nearly anything amusing to do in our area required a 30 minute car ride. This meant our relationship was built upon those intimate car moments. Singing, laughing, deep talks and even some of our most dramatic fights happened there, often driving around until our talk was finished or fight was resolved. Whenever we leave the city, and get to take a drive, I jump at the opportunity. There is something about a portable little home that brings out the best conversations. Sadly, I have found no alternative

  • Road Trips! While not perfect for the « we need to talk now ». It still is fun to go on the road for a few days with a good friend or two and talk about everything in depth. Love the time away and really connecting again with my friends.
    This post brought back memories of just those moments.

  • Hier, je suis allee a une expo avec une amie, le trajet a dure a peu pres 45 minutes pendant lesquelles nous avons eu ce qu’on appelle a deep conversation qui est passee par des larmes, des rires et une sensation de vulnerabilite. Ce genre de conversation arrive souvent en voiture, peut-etre parce que l’on ne se regarde pas.

From the Archives

This or That
  • This or That
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
  • How To...
atelier dore this or that summer sandals chunky sandals vs. delicate sandals

This or That / Sandal Edition

This or That: American or Française?

This or That: American or Française?

atelier dore this or that lingerie lace or cotton sex month

This or That / Lingerie Edition

This or That / Blush vs. Bronzer

This or That / Blush vs. Bronzer

This or That: The Beanie

This or That: The Beanie

This or That: Nails

This or That: Nails

This or That

This or That

This Or That

This Or That

Silja Danielsen Photo

This Or That: Low Knot or Top Knot