Reflections

My First NYC Pride!

2 years ago by

My First NYC Pride!

Il y a eu beaucoup de premières fois pour moi cette année. Je suis parti de chez moi, je me suis installé dans un appartement à Brooklyn avec des colocs que je n’avais jamais vus. Pendant les premiers mois, j’avais deux jobs à temps partiel, et un stage, et ce stage est ensuite devenu mon premier job à temps complet (merci DORÉ !). Je suis en train d’étouffer pendant mon premier été à New York, et je rêve tous les jours de pouvoir marcher dans une bulle d’air conditionné pour éviter l’atmosphère collante.

Mais, c’est impossible et le réchauffement climatique existe vraiment, et cet été de sueur va m’apporter une nouvelle première fois : Pride à New York City. Un moment de liberté, de célébration d’une communauté qui ose être elle-même, sans complexes. Un moment pour se vernir les ongles, prendre des shots avec des amis, danser dans les rues de New York – et un dimanche ! C’est exactement ce dont je rêve la nuit.

Evidemment, comme c’est ma première Pride en ville, ils avaient besoin de faire grand et d’inviter le monde entier ! NYC Pride accueille la WorldPride cette année, pour commémorer les 50 ans des Stonewall Riots, un événement crucial dans l’histoire du mouvement pour les droits LGBTQ. Et donc, même si ce weekend est un moment de fête, il est également important de prendre le temps de se souvenir d’injustices passées, d’être reconnaissant pour les progrès faits depuis, et de continuer le mouvement pour atteindre une parfaite égalité entre tous.

Ce weekend de WorldPride va donner lieu à d’immenses célébrations, avec des millions de personnes qui viennent du monde entier pour envahir les rues déjà bondées de Manhattan. Il y a un sentiment dominant d’anticipation dans l’air. Au point que je ne sais même pas quoi faire ou à quoi m’attendre.

C’est presque ironique parce que j’ai passé beaucoup de temps dans ma vie à ne pas savoir quoi faire. C’est très différent de grandir dans le Nebraska ou dans une ville, particulièrement une ville comme New York. Je n’avais pas beaucoup d’espace pour m’exprimer avant de partir à la fac. Ensuite, j’ai commencé à avancer, petit à petit. Et quand j’ai eu mon diplôme et que j’ai décidé de faire mes valises pour emménager ici, sans avoir de plans, c’est comme si je me disais que j’attendais plus de la vie. J’en attendais plus de la communauté qui m’entourait. Et c’est ce qu’on reçoit (et beaucoup, beaucoup plus) à New York City.

Alors, même si je n’ai pas de projets ou pas d’attentes pour ce weekend de Pride, je sais que j’en profiterai au maximum. De la même manière que j’ai vécu ma première année en ville, je saisirai toutes les occasions, j’en profiterai pleinement, je savourerai la fête et je serai fier de cette belle communauté (et si vous ou quelqu’un que vous connaissez a accès à une bulle d’air conditionné, dites-le moi).

1 comment

Ajouter le votre

From the Archives

Friends!
  • Friends!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Magogodi Makhene, Wayétu Moore, female friendship, dore

How to Make Grown Woman Friendships—A Conversation with Wayétu Moore

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

atelier dore clothing renewal

Clothing Renewal

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business - Clare Vivier, Tina Frey and Ellen Marie Bennett garance dore pardon my french

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business

A Weekend With Disposable Magazine

A Weekend With Disposable Magazine

atelier dore 6 designers on creativity moodboard

7 Designers on When They Feel Most Creative

Sophie On Tour

Sophie On Tour

atelier dore studio visit streicher sisters striiike beauty

Three Sisters on Creative Entrepreneurship