J'aime

The Most Incredible Thing

6 years ago by

The Most Incredible Thing

Depuis quelques années, j’essaie d’aller voir des ballets au moins deux à trois fois par an. J’adore ce moment où on bascule dans un univers qui n’est pas le sien, tout en étant touché par les émotions, les mouvements qui se jouent sur scène.



 Et aussi, l’absence de téléphone portable. TOTALE. L’espace de deux ou trois heures, on est loin, très loin de ce monde extérieur ponctué de sonneries et de vibrations.

C’est ce que j’ai pu vivre vendredi dernier,  quand je suis allée découvrir le programme – très attendu – du New York City Ballet, dont un ballet du chorégraphe et soliste résident Justin Peck, intitulé The Most Incredible Thing, en collaboration avec l’artiste Marcel Dzama et le musicien Bryce Dessner (The National)… une association qui donne très envie !

Et c’était incroyable. Vraiment ! Un conte de fées inspiré d’un conte de Hans Christian Andersen, avec une esthétique surréaliste très bien trouvée. C’était ludique, beaucoup de danseurs faisant leur entrée sur scène par un toboggan, vêtus de collants moulants orange d’inspiration cubiste ou de costumes à pois argentés. Comme des super-héros ou des diablotins… sortis de l’imagination d’un Duchamp ou d’un Picasso.

C’est un spectacle à voir absolument, puisque je suis bien incapable de décrire un quart du tiers de l’inventivité et de l’originalité de cette création… Il faut participer à cette aventure.

The Most Incredible Thing au New York City Ballet : le 21 avril à 19 h 30, le 30 avril à 20 h et le 7 mai à 14h.

Shop the story

8 comments

Ajouter le votre

From the Archives

Friends!
  • Friends!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Magogodi Makhene, Wayétu Moore, female friendship, dore

How to Make Grown Woman Friendships—A Conversation with Wayétu Moore

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

Curating Copenhagen’s Art Scene: Anne & Mette Helena’s Kunstsalonen

atelier dore clothing renewal

Clothing Renewal

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business - Clare Vivier, Tina Frey and Ellen Marie Bennett garance dore pardon my french

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business

A Weekend With Disposable Magazine

A Weekend With Disposable Magazine

atelier dore 6 designers on creativity moodboard

7 Designers on When They Feel Most Creative

Sophie On Tour

Sophie On Tour

atelier dore studio visit streicher sisters striiike beauty

Three Sisters on Creative Entrepreneurship