J'aime

True New York

6 years ago by

True New York

Qui ou plutôt qu’est-ce que la New-Yorkaise typique ?

À part quelqu’un qui a besoin de son shoot quotidien de café et bagel, c’est une notion assez floue. Le travail de Derek Lam est donc d’autant plus admirable : il a essayé de définir la quintessence de la New-Yorkaise, et sans arriver à une seule définition, il en propose quatre interprétations. Les femmes qui ont inspiré sa collection A/H 2015 sont quatre illustrations de la New Yorkaise par excellence : Katharine Hepburn, Diane Keaton, Mia Farrow et Dianne Wiest.

Comme on le voit dans la collection, certains looks sont une référence plus particulière à l’une d’entre elles. Voilà comment je les vois moi, personnellement, les miettes de bagel en moins et la touche de modernité en plus.

Katharine Hepburn
derek lam fw15 garance dore photos

Diane Keaton
derek lam fw15 garance dore photos

Mia Farrow
derek lam fw15 garance dore photos

Dianne Wiest
derek lam fw15 garance dore photos

Vous préférez quelle silhouette, vous ? Et qui incarne la New-Yorkaise par excellence, pour vous ?

19 comments

Ajouter le votre
  • La Diane Keaton … En tout cas, dans mon imaginaire ;)

  • I love Diane Keaton too!

  • Diane Keaton, SJP, Garance…

  • I love the Dianne Wiest outfit.

  • Audrey Hepburn in Breakfast at Tiffany’s circa 60ème,Jacqueline Kennedy Onassis circa 70′, Carolyne Bessette Kennedy circa 90´, SJP circa 2000. Voilà la quintessence DES New-Yorkaises. Bisous de San Francisco.

  • I totally agree (a little less for SJP though)!

  • I knew I’d like the Diane Keaton look, but the Mia Farrow one is equally as fantastic.

    :] // ? itsCarmen.com ?

  • J’adore les quatre silhouettes mais ma préférence va à la dernière. J’adore les lignes chics et le pantalon évasé.
    ???
    Jeanne
    http://fashionmusingsdiary.com

  • Of all those women, I like Katharine Hepburn the most – even though I can’t recognize her in the depicted outfit and I don’t think she ever would have considered herself a New York woman, but rather a New England woman (if anything).

    Still, congrats for choosing four wonderful – strong and independent – women!

  • LA New Yorkaise ? Miranda Hobbes.

  • J’aime beaucoup ce genre de posts, où on décortique vraiment un défilé. C’est vrai que Derek Lam est assez typique de NY, et les silhouettes proposées sont très classiques… et new-yorkaises !

    http://www.pardonmyobsession.com/

  • Mariateresa 19 février 2015, 1:35 / Répondre

    Pour moi, New York c’est toujours Audrey-Holly devant Tiffany!

  • Ultimate New Yorker? Katherine Hepburn was pure Connecticut until she became pure Hollywood.

  • Franny Glass and Holly Golightly!

  • Hum….I think there is some confusion over Hepburns – do you mean, Audrey Hepburn, of Breakfast at Tiffany? Katharine had great style, but doesn’t match the criteria nor the model. Also, I don’t get the Mia Farrow reference, but ok…

  • Coup d’épée dans l’eau /// En lisant le début de cet article, un espoir frétille en moi, j’oserais même dire que j’ai ressenti quelque chose qui ressemblerait à un début d’excitation : « À part quelqu’un qui a besoin de son shoot quotidien de café et bagel, c’est une notion assez FLOUE. Le travail de Derek Lam est donc d’autant plus admirable : il a essayé de définir la quintessence de la New-Yorkaise, ET SANS ARRIVER UNE SEULE DEFINITION, il en propose QUATRE interprétations » : COOL ! On va peut être enfin me présenter une figure au caractère pluriel, hybride, métissé de la New Yorkaise (Je dis New yorkaise, mais le principe serait le même pour la Parisienne, d’ailleurs).
    Eh bien non, encore une fois, on lave plus blanc que blanc, et LA New Yorkaise, « par excellence », reste une éternelle variation sur la femme blanche de la grande bourgeoisie.
    A chaque fois qu’on essaye de définir LA new yorkaise, ou LA parisienne par EXCELLENCE, l’archétype de cette femme est toujours blanche par défaut. Les références sont toujours blanches par défaut, blonde et bourgeoise de préférence. Si on creuse un peu, je trouve ces automatismes extrêmement méprisants (même s’ils sont activés de façon inconsciente la plupart du temps !) pour toutes les femmes qui façonnent, font vivre et briller la ville, et sur lesquelles on ne renvoie jamais la lumière. Pourtant, les femmes inspirantes et les icônes de style non blanches ne manquent pas !

    Je suis blanche et fatiguée qu’on me serve toujours la même soupe, qu’on me tende toujours le même miroir.

    Vous n’y êtes pour rien personnellement, mais je trouve que vous pourriez en être plus conscientes chez Garance Doré, y être plus attentives. Bref !

    (pour aller plus loin, un excellent article de Rokhaya Diallo pour comprendre le privilège blanc : http://www.reperes-antiracistes.org/article-le-privilege-blanc-rokhaya-diallo-116465293.html)

  • Brava, Pia! Je suis tout à fait d’accord avec toi.

From the Archives

Morocco!
  • Morocco!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoréDoes
Vicki Archer Atelier Dore

Vicki in Morocco

Style Story/ Cyrielle & Julien

Style Story/ Cyrielle & Julien

Georgia on the Go

Georgia on the Go

Atelier Doré à Marrakech

Atelier Doré à Marrakech

Printed Paradise

Printed Paradise

Marrakech Style!

Marrakech Style!

The Art of Storytelling in Marrakech

The Art of Storytelling in Marrakech