got till it’s gone

15 years ago by


—————

Au rayon paroles de stars, j’ai récemment relevé le spirituel précepte que Janet Jackson délivrait à une élève de la Star Academy.
“Vivre chaque jour comme si c’était le dernier”.

Mon cerveau ramolli par le chapelet d’inepties que je m’inflige à chaque fois que j’allume ce foutu téléviseur n’a pas relevé tout de suite, rangeant en bon petit soldat cette phrase avec ses semblables dans le casier “note pour plus tard”.

Janet… Ton visage préfabriqué, ton scandale préfabriqué et ton langage préfabriqué me touchent en général autant que le combat pour les tourterelles de Sophie Marceau, à l’exception de cet excellent titre quand même ne soyons pas vaches.

Mais pourtant cette petite phrase que j’avais bêtement avalé en me sermonant : “mais bien sûr, si t’étais une fille bien, c’est ce que tu ferais”, m’est revenue comme un spam à l’esprit et j’ai commencé à me demander ce que serait mon existence si je vivais chaque jour comme s’il était le dernier.

Alors voyons : Si demain était mon dernier jour (vivre à la Janet, c’est comme faire un régime, on commence toujours demain), il me faudrait :

revoir mon film préféré au ciné / dire à ma famille comme je l’aime / faire du deltaplane / sexestrer mon amour / m’empiffrer de macarons Ladurée / décider quel est mon film préféré / pleurer de rire une dernière fois avec mes amies / sabrer le champagne / faire un album / m’impliquer dans une cause noble / et après tout pourquoi pas les tourterelles / me faire tirer le portrait par Elaine Constantine pour laisser un bon souvenir / envoyer la photo à Viggo Mortensen des fois qu’il décide que vraiment c’est pas possible de laisser partir une fille comme ça, et qu’il vienne me sauver / ta liste part complètement en vrille ma petite / arrête cette liste maintenant tout le monde nous regarde /

Pfffff, Viggo, tu m’excuse je vais allez faire une petite sieste là, ce post sans queue ni tête m’a fatiguée. Tu peux venir si tu veux. D’ailleurs c’est pas toi qui a dit “J’ai vraiment besoin de dormir plus. Mais comme on dit, je dormirais quand je serais mort”?
Hum ah oui on va voir ça…
Ah, décidément, idoles nord-américaines, vous m’épuisez!

1 comment

Add yours

From the Archives

Friends!
  • Friends!
  • Holiday Gifting
  • DORÉ x THE OUTNET
  • This or That
  • Happy Holidays!
  • #AtelierDoreDoes
Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Holiday Gift Guide, For Your Girlfriends

Magogodi Makhene, Wayétu Moore, female friendship, dore

How to Make Grown Woman Friendships—A Conversation with Wayétu Moore

Curating Copenhagen’s Art Scene: Kunstsalonen

Curating Copenhagen’s Art Scene: Kunstsalonen

atelier dore clothing renewal

Clothing Renewal

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business - Clare Vivier, Tina Frey and Ellen Marie Bennett garance dore pardon my french

Carte Blanche: Turning a Creative Passion into a Business

A Weekend With Disposable Magazine

A Weekend With Disposable Magazine

atelier dore 6 designers on creativity moodboard

7 Designers on When They Feel Most Creative

Sophie On Tour

Sophie On Tour

atelier dore studio visit streicher sisters striiike beauty

Three Sisters on Creative Entrepreneurship